Camerounactuel

Ambam : des actes de naissance pour sortir les populations de l’illégalité

Les populations vivant sans actes de naissance dans le département de la vallée du Ntem verront bientôt leurs situations régularisées. Le projet de reconstitution de ces pièces indispensables a été lancé à Ambam par le sénateur François Xavier Menye le 4 Mai 2020.

A travers cette initiative la grande élite du département de la vallée du Ntem voudrait ouvrir la voie de la citoyenneté aux populations. C’est pour elle une entorse grave à la citoyenneté dont sont victimes de nombreux habitants de cette unité administrative. Un peu plus de six mille personnes vivant sans actes de naissance ont été recensées seulement dans les arrondissements de Ma’an et d’Olamze.

D’après le sénateur François Xavier Menye, initiateur du projet, « nous nous sommes dits l’Union fait la force. Nous allons essayer de sensibiliser toutes les forces vives et les élites du département pour une plus grande implication  »

Une union sacrée pour cette opération

L’opération vise ainsi à donner une existence légale à ces populations. Depuis le début de cette campagne une centaine d’actes de naissance a été établit. Une goutte d’eau dans la mer au regard du nombre croissant de demandeurs.

Une implication de tous est requise

Mais pour de meilleurs résultats les maires des quatre communes et leurs conseillers municipaux sont appelés à s’impliquer davantage. Nous allons d’abord mettre un accent sur la sensibilisation dire à nos frères qui ont des doutes que l’opération va continuer vous savez qu’elle s’était arrêtée il y’a quelques années  » précise Rémy Abessolo Menye le maire de Ma’an.
Ce programme de reconstitution des actes de naissance jusqu’ici actif dans les seuls arrondissements de Ma’an et Olamze va désormais s’étendre à Ambam et Kye-ossi.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles