fbpx

Cameroun Actuel

Adieux solennels au Vice-Amiral Guillaume Ngouah Ngally : une cérémonie émouvante à Paris

Guillaume Ngouah Ngally

Décédé à Paris le 7 juin dernier, le Vice-Amiral Guillaume Ngouah Ngally a reçu les adieux de l’Armée camerounaise lors d’une cérémonie de mise en bière, présidée vendredi dernier par André-Magnus Ekoumou, Ambassadeur du Cameroun en France, au funérarium du Mont Valérien, situé à Nanterre en région parisienne.

Une cérémonie empreinte de solennité

Aux côtés de S.E. André-Magnus Ekoumou, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Cameroun en France, la cérémonie a vu la présence du Capitaine de Vaisseau Claude Francis Enguene, Attaché de Défense. La famille du défunt, des diplomates en poste à Paris, et des militaires en service à la Mission Militaire du Cameroun en France ou en stage dans les académies militaires françaises étaient également présents pour rendre un dernier hommage au Vice-Amiral.

Un parcours militaire exceptionnel

Guillaume Ngouah Ngally était une figure éminente des forces armées camerounaises. Né le 27 septembre 1939 à Bikui, dans le département de l’Océan, région du Sud, il s’engage dans l’armée en septembre 1961 en intégrant l’École Militaire Interarmées (EMIA) en tant qu’élève officier. Son parcours est jalonné de formations prestigieuses, notamment à l’école des officiers de marine française et à l’École Supérieure de Guerre Interarmées de Paris, section maritime.

Ce diplômé de grandes institutions militaires a gravi les échelons grâce à son dévouement et son expertise. Le 25 septembre 2001, Guillaume Ngouah Ngally est promu au grade de vice-amiral par le président Paul Biya, une reconnaissance de ses années de service et de ses contributions exceptionnelles à la marine camerounaise.

Un leader visionnaire et dévoué

En tant que chef d’État-major de la marine, Ngouah Ngally a joué un rôle crucial dans la modernisation et le renforcement des capacités maritimes du Cameroun. Son leadership a permis d’améliorer les infrastructures et les équipements, faisant de la marine camerounaise une force respectée dans la région. Il a également occupé divers postes de haute responsabilité au sein des forces armées, dont celui d’Inspecteur Général des Armées, un poste clé pour la supervision et la coordination des activités militaires du pays.

Un hommage unanime

La cérémonie de mise en bière a été l’occasion pour ses proches, collègues et amis de saluer sa mémoire et de rappeler son immense contribution à la défense nationale. Guillaume Ngouah Ngally laisse derrière lui un héritage marqué par le service, le dévouement et le patriotisme. Ses années de service ont marqué de nombreuses générations de militaires et de civils, et son souvenir restera gravé dans les annales de l’histoire militaire du Cameroun.

Le Vice-Amiral Guillaume Ngouah Ngally, par son parcours et ses actions, incarne l’excellence et la fidélité au service de la nation camerounaise. Son départ est une perte immense pour le pays, mais son héritage continuera d’inspirer les générations futures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi