Camerounactuel

À 17 ans, elle se suicide après son deuxième échec au BEPC

La jeune Sohona Savané, s’est donnée la mort par pendaison après son deuxième échec au BEPC. Elle était âgée de 17 ans.

Selon Griote, la jeune élève s’est suicidée à Gombonya, un district de Manéah, dans la préfecture de Coyah. C’est en Guinée Conakry. N’ayant pas supporté la déception, Sohona Savané s’est donné la mort par pendaison le mardi 5 juillet 2022. C’est sa maman qui l’a retrouvée avec un foulard attaché au cou.

La jeune fille de 17 ans, qui serait orpheline de père, tenait à décrocher son examen, mais le destin lui réservait tout autre chose. En effet, après l’annonce de la publication des résultats du BEPC session 2022, elle a envoyé un message à l’opérateur téléphonique qui avait ces résultats pour vérifier si elle est admise.

La réponse étant négative, cette candidate décide d’attendre le lendemain matin pour aller vérifier encore dans son école. Malheureusement pour elle, son résultat était négatif.

Choquée par cette nouvelle, la jeune fille rentre à la maison, et fonce directement dans sa chambre. Quelques heures plus tard, sa mère rentre du marché et décide d’aller consoler sa fille. Mais dès qu’elle ouvre la porte de la chambre, elle voit le corps sans vie de Sohona Savané, qui s’est pendue à l’aide d’un foulard. Les cris de la dame ont alerté le voisinage.

En plus des voisins, plusieurs collègues de la victime se sont rendus sur les lieux, où régnait une vive émotion. Après le constat des services de sécurité, la famille a été autorisée à procéder à l’inhumation de la jeune fille.

Au Cameroun, des informations reçues font état de deux autres candidates déchues au BEPC qui se seraient données la mort. L’une à Bafang et l’autre à Bertoua.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi