Camerounactuel

Yaoundé prépare le deuxième congrès international de chirurgie endoscopique

Le mercredi 14 septembre, le Premier ministre Joseph Dion Ngute a accordé une audience au Pr Jean Marie Kassia, l’administrateur directeur général du Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh) à cet effet, en rapport avec l’évènement qui va se tenir du 26 au 30 septembre prochain.

Le deuxième congrès international de la chirurgie endoscopique est en gestation à Yaoundé. En effet, le Pr Jean Marie Kassia, l’administrateur directeur général du Centre hospitalier de recherche et d’application en chirurgie endoscopique et reproduction humaine (Chracerh) a rencontré hier mercredi 14 septembre à Yaoundé, Joseph Dion Ngute, premier ministre chef du gouvernement, lors d’une audience.

« Le premier congrès avait été une très grande réussite parce qu’en 2018, le Cameroun avait réussi à rassembler les meilleurs spécialistes du monde en chirurgie endoscopique surtout en gynécologie. Il avait réussi à rassembler 1044 personnes venues du monde entier et il y a eu un tel développement pendant une semaine et tout le monde est rentré satisfait », s’est targué Jean Marie Kassia ce jeudi 15 septembre sur les antennes du poste national, au journal parlé de 6 heures.

Le 05 avril dernier, le Chracerh a franchi la barre des 300 bébés nés dans ce centre, depuis son inauguration le 06 mai 2016 par la Première dame Chantal Biya par ailleurs marraine de la structure.

« On avait un objectif en deux temps. D’abord atteindre la naissance des 300 bébés en six ans. Et nous projetons en 2025 pour atteindre 500 bébés », avait expliqué l’administrateur directeur général du Chracerh à la presse nationale.

Créé par décret présidentiel en 2011, le Chracerh est officiellement chargée de mener des activités de recherche en matière d’endoscopie et de reproduction humaine et de dispenser les soins de santé de haut niveau dans plusieurs domaines : chirurgie endoscopique (coelioscopie et hystéroscopie opératoire) ; reproduction humaine, notamment assistance médicale à la procréation FIV (Fecondation In Vitro), ICSI (Injection intra Cytoplasme du spermatozoïde) et toute autre technique équivalente ; sénologie plastique et reconstructive ; diagnostic anténatal ; prise en charge des grossesses à très haut risque entre autres.

CIN

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi