Cameroun Actuel

Yaoundé :  le marché Ongola prend ses marques

L’espace commercial de la mairie de la ville de Yaoundé inauguré en septembre dernier accueille des commerçants de secteurs variés, en attendant l’occupation complète de ses 200 boutiques.

Avant même sa livraison, Sidorine M. se demandait si le marché Ongola de Yaoundé •pourrait être le nouveau repère de ses activités. La dame, livreuse de liqueurs au marché central, était lasse d’effectuer des aller-retours entre son magasin de stockage et ses lieux de livraison.

Après avoir repéré l’édifice lorsqu’il était encore en chantier, c’est finalement en fin décembre 2021 qu’elle a décidé d’y ouvrir une cave pour disposer d’un point de vente fixe. Trois semaines après, la dame apprécie les fruits de son choix en feuilletant un registre qui retrace ses ventes de la fin 2021. Un million de chiffre d’affaires le 24 décembre, 1,3 million de F le 31 décembre et des sommes parlantes entre ces deux dates.

« Cela fait à peine trois semaines que j’ai ouvert cette cave. Le premier jour, j’ai obtenu une recette de 302 000 F et des recettes satisfaisantes les jours qui ont suivi. Je ne sais pas si c’est la période de fêtes de fin d’année qui a joué en ma faveur ou le fait que ma cave soit nouvelle. J’observe encore la dynamique », précise-t-elle, dans son espace de 10 m2 meublé de champagnes, whiskies et vins divers.

Trois mois après son ouverture par le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam, le marché Ongola, au lieu- dit « SHO » affiche fière allure.

A l’entrée du site, le visiteur voit se succéder 200 boutiques dans des bâtiments de plusieurs niveaux. 40% de ces boutiques sont occupées, apprend-on du directeur du marché, André Atangana Essomba qui reçoit, au quotidien, des demandes de location. Certaines de ces boutiques sont en cours d’aménagement. Les commerçants qui y déposeront leurs valises personnalisent leur espace de vente.

On peut y retrouver de la vaisselle, des appareils électroménagers, des vêtements importés… Mais surtout des articles Made in Cameroun comme ceux présentés dans ce point de vente d’idées-ca- deaux réalisés par des artisans locaux. L’espace présente des décorations en bois, en paille, des sacs, tee-shirts aux accents du pays, ainsi que des objets personnalisables.

La construction du marché Ongola a demandé 13 mois de travail. En plus des boutiques, il accueille des commençants de l’avenue Kennedy recasés dans des hangars depuis quelques semaines. Ces derniers avaient jusqu’au 20 décembre dernier pour rejoindre les lieux. Depuis le 1er janvier dernier, le marché élargit ses recettes avec la vente de tickets de parking à 200 F l’heure.

Cameroon Business Today

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une

Bon à savoir !

Lire aussi