Camerounactuel

Visite de Macron au Cameroun : l’intégralité de la déclaration de Paul Biya lors de la conférence de presse commune

Après le tête-à-tête mardi, les deux chefs d’Etats étaient face à la presse nationale et internationale. Ci-dessous, la déclaration liminaire de Paul Biya avant la phase des questions-réponses.

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi d’abord de redire ici que nous sommes particulièrement heureux d’accueillir au Cameroun le Président Emmanuel MACRON et toute la délégation qui l’accompagne.

Cette visite, qui est la première en terre africaine depuis que les électeurs français lui ont accordé un second mandat, porte témoignage de la grande qualité et de la solidité des relations anciennes qui unissent nos deux pays.

Les entretiens que nous venons d’avoir, nous ont confortés, l’un et l’autre, dans notre détermination à œuvrer sans relâche au fonctionnement de cette relation fructueuse et mutuellement bénéfique.

Je tiens à partager avec vous, les sentiments de satisfaction que j’ai exprimés au Président Emmanuel MACRON, pour le soutien multiforme que nous apporte la France tant au plan sécuritaire, notamment dans la lutte contre le terrorisme, qu’au plan économique et financier.

Nous avons par ailleurs, convenu de poursuivre nos efforts conjoints dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie et des infrastructures, ainsi que de la formation et du développement local, avec en point de mire l’émergence du Cameroun.

Nos entretiens de ce jour nous ont permis, comme les précédents, de faire un tour d’horizon de l’actualité nationale dans nos deux pays ainsi que de la situation internationale.

Nous avons notamment évoqué les menaces à la sécurité dans notre sous-région et notre continent, et les voies et moyens d’y faire face.

Nous nous sommes également penchés sur la crise énergétique, les perturbations du marché mondial des céréales et l’inflation généralisé. Ce sont des défis globaux qui appellent une riposte globale.

Nous avons, bien évidemment, évoqué la guerre en Ukraine, les destructions et les souffrances qu’elle occasionne, avec des répercussions planétaires.

Le Président MACRON et moi-même, sommes d’avis que tout doit être fait pour arriver à une cessation rapide des hostilités. Pour cela, la logique de la confrontation doit céder le pas à celle de la conciliation et du dialogue.

Merci Monsieur le Président.

Merci encore d’avoir répondu à notre invitation. Merci pour votre engagement à nos côtés.

Et je vous remercie de votre attention.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi