fbpx

Cameroun Actuel

une photo de son épouse Joana Sanz embrassant une autre femme a fuité

Alors que le cas de Dani Alves, accusé de viol, est encore sans solution, sa femme Joana Sanz semble avoir décidé de réorienter sa vie. Après avoir annoncé son divorce d’avec le footballeur, la jeune femme est déjà passée à autre chose. Une photo d’elle, très intime avec le mannequin Sandra Tabarés a fuité

Une nouvelle photo de Joana Sanz fait la Une de l’actualité people. La fuite d’une photo très intime du mannequin en compagnie d’une autre femme ne saurait ravir son ancien compagnon Dani Alvez, actuellement en prison pour un cas de viol.

Il y a quelques semaines, la jeune femme informait de sa séparation d’avec Dani Alves via sa page Instagram. « C’est tellement difficile pour moi d’accepter que cette personne puisse me briser en mille morceaux. (…) Je l’aime et je l’aimerai toujours, celui qui dit que l’amour s’oublie se trompe ou n’a pas vraiment aimé. Mais je m’aime, je me respecte et je m’estime beaucoup plus. Pardonner soulage, alors je reste avec la magie et clôture une étape de ma vie qui a commencé le 18/05/15. Je rends grâce pour les opportunités et les apprentissages que la vie me donne, aussi difficiles soient-ils, voici une femme forte qui passe à la prochaine étape de sa vie », a-t-elle écrit dans une lettre publiée.

Décidément, le mannequin de 29 ans a décidé de passer à autre chose. S’éloignant un temps soit peu des réseaux sociaux, cette dernière est réapparue, mais d’une manière assez spectaculaire.

À l’occasion de l’anniversaire de son amie Sandra Tabarés, l’ex-femme du footballeur lui a dédié un message émouvant.

“Merci de m’avoir fait décoller et de m’avoir à nouveau rempli de vitalité. Nous continuons à ajouter des moments. Contre vents et marées“, a-t-elle publié dans ses histoires.

S’est ensuivi une vidéo lors d’une soirée. La publication comprend une image sur laquelle l’on peut voir les deux femmes s’embrasser.

, Cameroun Actuel

, Cameroun Actuel

Lire la suite de l’article sur www.afrikmag.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi