fbpx

Cameroun Actuel

Torture, mutilation… : de graves révélations sur la mort de l’inspectrice de police Makam Faha Pulchérie

Des traces de sévices corporelles ont été observées sur le corps de Pulchérie Makam Faha, l’inspectrice de police dont la famille a retrouvé le corps à la morgue, après avoir signalé sa disparition.

Dans un article diffusé sur Equinoxe radio, l’on apprend que la fille de feu Pulchérie a inspecté le corps de cette dernière et s’est rendue compte que leur fille avait subi plusieurs sévices corporels.

La famille de demande, comment quelqu’un qui a été percuté par un automobile (qui aurait fuit) peut avoir des traces de sévices sur le corps?

« La famille émet des doutes sur la cause du décès. Ils sont incrédules à cette nouvelle et privilégient la piste d’un assassinat en raison des sévices observés sur sa dépouille« , apprend-on d’Equinoxe radio.

Recherchée depuis quelques jours, Pulchérie Makam Faha a été retrouvée par sa famille à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé.

Makam Faha Pulchérie Léonie était Inspecteur de Police Principal en service au commissariat Central de Police de Mbalmayo.

D’après certains de ses proches, l’inspectrice de police était sortie de la maison samedi pour se rendre au marché Mokolo. Sa famille était sans nouvelles d’elle jusqu’à ce lundi et avait même émis des avis de recherche sur les réseaux sociaux.

Elle a malheureusement été retrouvée à la morgue de l’hôpital Central de Yaoundé.

Cameroun Web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi