fbpx

Cameroun Actuel

Théo Rochette au Lausanne HC jusqu’en 2026

Lausanne vit une bonne période en National League. Les Vaudois ont battu Bienne 2-1 pour signer une septième victoire lors des neuf derniers matches.

Et ce troisième succès d’affilée porte en partie le sceau de Kevin Pasche. Le jeune gardien, de retour après deux victoires de Punnenovs, a été irréprochable. Si Tino Kessler a offert un peu d’espoir aux siens en réduisant la marque à quatre minutes de la fin du troisième tiers en power-play à la suite d’une pénalité de Cody Almond, le gardien a repoussé les Nombreux assauts seelandais.

Selon les statistiques, Bienne a adressé 47 shoots sur la cage lausannoise. Mais tirer n’est pas gagner. Lausanne avait réagi de la meilleure des manières en utilisant parfaitement le premier power-play. 19 secondes ont suffi à Suomela pour servir Jäger qui a ouvert le score. Les Vaudois sont parvenus à doubler la mise grâce à Sekac (25e) et par la suite à tenir leurs positions devant leur gardien. Cela les maintient dans le top 6.

Fribourg se reprend

A Fribourg, même si la vie est un peu moins rose qu’en début de championnat, on a la chance de pouvoir s’appuyer sur le meilleur buteur de la ligue. Complètement en feu, Marcus Sörensen traverse une période plus que faste. Passeur sur le 1-0 de son compatriote De la Rose puisque Christian Dubé avait changé ses lignes, le Suédois a ensuite inscrit le 19e but de sa saison. Et tout cela en moins de dix minutes.

Pour valider cet important succès, Samuel Walser a mis le 3-0 à la 47e et Rapperswil n’a plus trop insisté, malgré la réduction du score par Aebischer à la 58e. Ce but prive juste Reto Berra d’un blanchissage.

Genève: trop tard

A Genève, on aime la der des der, le bout du bout (du lac). Manninen a bien cru réussir deux fois le même coup: soit inscrire un but juste avant la sirène. Mais si cela a tourné du bon côté sur le 1-0 de la 20e, cela n’a pas passé pour la possible égalisation à 3-3 de la 60e. Le Finlandais a bien poussé le puck au fond, mais après le temps officiel.

Mais en avance de deux longueurs à la 35e, les Aigles auraient dû enfoncer le clou. Au lieu de ça, ils ont laissé les Bernois espérer. Et ces derniers ont frappé à trois reprises. La dernière à la 55e via Corban Knight pour le but décisif (3-2). Cette défaite laisse les Genevois à la 8e place.

Ajoie ne tient pas

Ajoie n’avait pas la tâche facile, elle ne l’est jamais pour être honnête, en recevant Zoug….

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi