fbpx

Cameroun Actuel

Tensions entre ressortissants camerounais et congolais à Ouesso

Des tensions considérables ont éclaté entre ressortissants camerounais et congolais à Ouesso, ville frontalière entre le Cameroun et le Congo, en raison de multiples actes de banditisme et de criminalité présumés impliquant des Camerounais dans la région.

Des témoignages rapportent que des ressortissants camerounais sont accusés d’avoir commis divers actes illicites au Congo, dont le détournement de fonds, la falsification de documents, le vol de voitures et même des cas de kidnapping. Ces allégations ont suscité une vive inquiétude parmi les habitants, alimentant des craintes et des tensions croissantes.

Des affrontements ont éclaté lorsque des ressortissants camerounais ont été poursuivis par une foule en colère, les obligeant à trouver refuge au sein du consulat du Cameroun. Malgré cela, ils ont été pourchassés jusqu’à leur retranchement, exacerbant encore davantage les tensions dans la région.

Pour l’instant, les autorités des deux pays n’ont pas encore commenté la situation. Aucune preuve n’a été présentée pour confirmer les accusations portées contre la communauté camerounaise, et même si elles étaient fondées, il est important de noter qu’un grand nombre de Camerounais innocents sont également affectés par cette affaire.

Cette situation rappelle des incidents similaires survenus dans d’autres pays voisins du Cameroun par le passé. En Guinée équatoriale, par exemple, des ressortissants camerounais avaient été victimes de violences après des braquages de banques attribués, sans preuve, à des Camerounais. Ces événements avaient entraîné le rapatriement de nombreux Camerounais et exacerbé les tensions entre les deux communautés.

Alors que la situation à Ouesso reste tendue, les dirigeants des deux pays sont appelés à intervenir pour apaiser les tensions et garantir la sécurité des ressortissants camerounais et congolais dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi