Camerounactuel

Semry : les employés réclament 5 mois d’arriérés de salaire et menacent de descendre dans la rue

La Société d’Expansion et de Modernisation de la Riziculture de Yagoua (Semry) à l’Extrême-Nord, traverse des moments difficiles. En cause, le non-paiement des employés de cette entreprise. Les employés avoisinent déjà 5 mois d’arriérés de salaires.

Nous allons marcher dans les artères de la ville de Yagoua pour que l’on sache que nous, pères de famille, nous souffrons. Comment expliquer 5 mois sans être payé. Nous allons nourrir nos familles avec quoi !”, s’interroge un employé de la Semry.

Selon Mimi Mefo Info, bien que l’administration de la Semry n’a pas voulu donner des éclaircissements sur les arriérés de salaires, tout porte à croire que c’est un problème délicat, surtout avec les audits qui ont commencé depuis quelques jours au sein de cette entreprise.

Selon des sources internes à cette unité agro-industrielle publique, les employés cumulent entre cinq et six mois d’arriérés de salaires depuis l’année 2018. Cette situation est la conséquence du retard qu’accuse l’État dans le déblocage de la subvention annuelle en faveur de la Semry.

Mais certains ne l’entendent pas de cette oreille. ” La Semry ne veux pas simplement nous payer et si rien n’est fait jusqu’à la fin du mois nous nous allons nous déporter avec nos familles pour empêcher les responsables de travailler”
Le Gouvernement n’a qu’à nous traiter de rebelles” indique un ancien de la Semry presque arrivé à la porte de la retraite

Il est difficile pour cette grande entreprise de rester sans résoudre le problème de ces derniers déterminées à passer à la vitesse supérieure avec un mouvement d’humeur dans les tout prochains jours.

En rappel, la Semry elle a pour ambition de nourrir la campagne rizicole de la saison des pluies de l’exercice 2022 pour ses périmètres rizicoles de Yagoua et Maga dans l’Extrême Nord du pays.

L’espoir des riziculteurs du grand nord en général et de l’extrême nord en particulier repose sur la Semry.

Des assises se multiplient entre les employés et le management, question d’adresser au Gouverneur de la région de l’extrême nord le quotidien de leur souffrance.

Rappelons tout de même Midjiyawa Bakary, Gouverneur de l’extrême nord n’est autre que le président du conseil d’administration de la Société d’Expansion et de Modernisation de la Riziculture de Yagoua (Semry).

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi