fbpx

Cameroun Actuel

Rokia Traoré arrêtée à Rome pour non-représentation d’enfant

Sous le coup d’un mandat d’arrêt européen, la chanteuse et auteure-compositrice malienne a été arrêtée il y a quelques jours à l’aéroport Fiumicino de Rome.

Le parquet de Bruxelles a confirmé l’arrestation le dimanche 23 juin de l’artiste Rokia Traoré. Selon le parquet, cette arrestation fait suite à une condamnation pour non-représentation d’enfant par un tribunal belge en 2019.

Octobre 2023, Rokia Traoré est condamnée par défaut à deux ans de prison par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Le tribunal avait ordonné à l’artiste de rendre sa fille de 9 ans à son père belge, Jan Goossens.  Selon l’avocat de Goossens, Sven Mary, son client n’a pas eu de contact avec sa fille depuis plus de cinq ans. Il a également indiqué que Goossens avait tenté à plusieurs reprises de conclure un nouvel accord familial, mais toutes les tentatives avaient été refusées par l’artiste.

Selon les médias italiens, la musicienne avait été arrêtée vendredi alors qu’elle venait d’atterrir pour donner un concert dans le pays. Un porte-parole de l’aéroport, la police des frontières a confirmé l’arrestation de Rokia Traoré. Les autorités italiennes n’ont pas commenté l’information pour le moment.

Ce n’est pas la première fois que la chanteuse malienne est arrêtée. En mars 2020, la chanteuse avait été arrêtée à Paris pour la même affaire mais avait ensuite quitté la France pour le Mali, malgré une interdiction de voyager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi