Camerounactuel

Quel est le siège auto le plus sûr en cas d’accident ?

Vous avez prévu de voyager bientôt en voiture ? Alors l’article qui suit vous intéressera sûrement. Nous allons partager avec vous une information importante : qui saurait dire quel est le siège auto le plus sûr dans un véhicule en cas d’accident? Beaucoup de conducteurs pensaient jusqu’ici que tous les sièges se valaient. Eh bien non, il y en a justement un qui sort du lot et qui s’avère être particulièrement fiable. Levons le voile sur ce mystère.

Sièges arrière de la voiture

Sièges arrière de la voiture – Source : spm

Quel est le siège le plus sûr dans la voiture en cas d’accident ?

Cette révélation nous vient directement des réseaux sociaux, plus précisément de Tik Tok. C’est l’utilisateur @quickdata, aux 138 000 followers, qui a récemment partagé une vidéo percutante au titre accrocheur : « C’est le siège le plus sûr de la voiture ». Pas étonnant qu’elle soit devenue rapidement virale.

Les internautes ont été interpellés par une telle information surprenante. L’investigateur commence par expliquer que « dans toutes les voitures modernes, la sécurité est au rendez-vous, mais il y a des sièges qui sont plus sûrs que d’autres. » Et il poursuit : « selon certaines études, les sièges les moins sûrs sont ceux du pilote et du copilote, suivis des sièges arrière gauche et droit ». Par conséquent, le siège le plus sûr dans les voitures en cas d’accident serait le siège central arrière. Etonnant non ?

Plusieurs raisons peuvent le justifier : ce siège est loin des portes, en cas d’accidents latéraux, et il n’a aucun obstacle devant lui, en cas d’accidents frontaux. Par conséquent, ce serait effectivement le siège le plus protégé et le plus fiable !

Cette théorie avait d’ailleurs été confirmée par l’IIHS (Institut des assurances pour la sécurité routière), suite à certaines recherches menées en 2019. Après avoir enquêté sur les victimes d’accidents ou les décès des passagers à l’arrière des voitures, il a été constaté que, de façon générale, la partie la moins endommagée de l’habitacle est effectivement celle qui abrite le siège du milieu.

Accident de route

Accident de route – Source : spm

La Direction Générale de la Circulation (DGT) donne une série d’instructions sur la manière d’agir en cas d’accident de la circulation : « Lorsqu’une urgence survient à l’improviste, vous ne devez pas laisser la nervosité ou l’ignorance vous empêcher d’agir en conséquence. Les minutes qui s’écoulent jusqu’à l’arrivée des services de secours sont vitaux. Il est très important d’être préparé et de savoir comment agir si vous êtes impliqué ou témoin d’un accident de la circulation ».

Communément, la meilleure façon d’appréhender ce type de situation est de suivre le protocole PAS (Protect, Alert, Help) :

  • Protéger : dans un premier temps, essayez le mieux possible de garer votre véhicule dans un endroit sûr à 100 ou 150 m. Avant de sortir, enfilez le gilet réfléchissant pour prévenir les autres conducteurs d’un problème. Signalez l’accident avec les feux de détresse et les triangles de présignalisation (30 mètres minimum). Si possible, coupez le contact de la voiture et faites sortir les passagers indemnes de la voiture pour les mettre à l’abri. Bien sûr, vous ne devez pas déplacer les  victimes éventuelles jusqu’à l’arrivée des secours. Essayez autant que possible de ne pas modifier l’état des lieux.
  • Alerter : une fois que vous êtes protégé des dangers éventuels de la route, ne perdez surtout pas de tempset contacter aussitôt le numéro d’appel d’urgence pour transmettre votre situation de manière complète et précise. Vous devez indiquer le lieu exact de l’accident (aidez-vous avec les bornes ou les panneaux), le nombre de véhicules impliqués et leurs caractéristiques ainsi que le nombre de blessés et toutes les informations que vous pouvez fournir à leur sujet. Si vous êtes sur une autoroute, privilégiez les bornes d’appels pour faciliter votre localisation et avoir un service de secours rapide. Sinon, vous pouvez contacter les numéros suivants : 15 (SAMU), 18 (Pompiers), 17 (Police) ou 112 (numéro d’urgence européen).
  • Secourir : il est important de noter qu’une action précipitée et sans aucune connaissance des premiers secours peut aggraver l’état des victimes. Si vous ne savez pas quoi faire, mieux vaut ne rien faire. Toutefois,  vous pouvez rassurer les blessés, tenter de les garder éveillés ou de les couvrir s’ils ont froid. Attention, il ne faut jamais déplacer un blessé, sauf en cas de risque dû à une explosion ou un incendie imminent. Mais procédez à cette manœuvre de manière très prudente pour ne pas aggraver son état : ne le tirez surtout pas par les membres pour ne pas endommager sa colonne vertébrale et installez-le en toute sécurité sur le côté, allongé et les genoux fléchis.

Après avoir effectué ces 3 étapes, il ne vous reste plus qu’à attendre l’arrivée des secours qui prendront en charge toute la situation et feront le nécessaire.

Pourquoi le siège passager est-il réputé être la « place de la mort » ?

La place avant à côté du conducteur, qui est souvent utilisée comme un poste de copilote, est généralement considérée comme étant la « place de la mort » en raison de sa réputation tristement célèbre pour être là où le plus grand nombre de personnes décédaient lors d’accidents routiers avant l’introduction des normes de sécurité actuelles.

Santé Plus Mag

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi