Camerounactuel

Patricia Ndam Njoya à Paul Biya : « nos besoins se trouvent au-delà du stade des masques, savons et des seaux »

La nouvelle présidente, de  l’Union démocratique camerounais, dans une lettre tacle sévèrement Paul Biya, le président de la République du Cameroun, par rapport à sa gestion de la crise sanitaire du coronavirus.

Via une lettre ouverte, Patricia Ndam Njoya saisit Paul Biya, le président de la République. La présidente de l’Udc, le fait au nom du syndicat des communes du Noun. Elle s’offusque du fait que les dons qui sont destinés aux communes passes d’abord par les gouverneurs, les préfets et les sous-préfets, alors qu’il y a une nouvelle loi sur les collectivités territoriales décentralisées (Ctd).

« Il est de notre devoir, de vous saisir, pour, très officiellement, avec tout le respect, vous signifier que, nous ne pouvons, en début de notre mandat, repartir sur des bases revoulues, que, au regard des torts causés, constatés par le grand retard quant à sa mise en œuvre, les résolutions du Grand Dialogue National ont conforté, à savoir la volonté affirmée, accélérée de l’effectivité de la décentralisation»,  déplore Patricia Ndam Njoya, maire de la commune de Foumban.

‘‘Don spécial’’

Pourtant, poursuit cette dernière, les textes en la matière en disent long.  « Les textes sont clairs en matière de contrôle de la légalité des actes pris par les CTD, il s’exerce à posteriori, avec en toile de fond, le principe de la libre administration comme essence de la décentralisation ». Par la suite, montre des limites du geste présidentielle. ,

« Si vous nous aviez consulté quant à l’utilisation judicieux de ce ‘‘Don spécial’’, nous aurions pu, à l’attention de votre haute gouverne, indiquer notre option pour sa mise à disposition ou affectation dans les différents comptes bancaires ou consignations spéciales, afin que chaque commune, en fonction de son plan de riposte, engagé depuis le début du mois de mars, pressente ses besoins réels en ce moment qui, en tout cas, se trouvent au-delà du stade: savon, masques, gants, seaux, bidons lave-mains», conclut celle-ci.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles