fbpx

Cameroun Actuel

Ndogpassi, Douala : la nuit d’horreur qui secoue le Cameroun

Une nuit d’horreur a frappé le quartier de Ndogpassi à Douala, plongeant la capitale économique du Cameroun dans un état de choc et de terreur. Selon les rapports recueillis par 237online.com, une bande d’individus armés de machettes et d’autres armes blanches a mené une attaque sauvage contre une quinzaine de commerçants, semant la panique et la désolation dans ce quartier autrefois paisible.

Les récits terrifiants des témoins oculaires décrivent une scène de violence urbaine sans précédent. Les assaillants, souvent qualifiés de « microbes », ont surgit de l’ombre, lançant une attaque brutale contre des commerçants pris au dépourvu. Armés jusqu’aux dents, ils ont déchaîné leur furie sur leurs victimes, laissant derrière eux un tableau de carnage et de destruction.

Le bilan de cette nuit de terreur est tragiquement lourd. Au moins quinze commerçants ont été grièvement blessés, certains luttant actuellement pour leur survie dans les hôpitaux de la ville. Mais les attaques ne se sont pas limitées à la violence physique : les commerces ont également été pillés, laissant les propriétaires démunis et endeuillés.

Ces événements sordides remettent en question les récentes déclarations rassurantes du gouverneur de Douala, qui affirmait que le phénomène des « microbes » était sous contrôle. Cette nouvelle attaque démontre l’ampleur du problème de l’insécurité dans la ville, ainsi que l’échec des mesures prises pour y remédier.

La colère gronde dans les rues de Douala, et sur les réseaux sociaux, les appels à l’action se multiplient. Les citoyens exigent des autorités une réponse ferme et immédiate à cette vague de violence. Il est temps d’agir, de renforcer les patrouilles policières, de démanteler les gangs criminels, mais aussi d’investir dans des programmes de prévention et de réinsertion pour la jeunesse en difficulté.

La situation à Ndogpassi est un rappel brutal de l’insécurité croissante qui gangrène la capitale économique du Cameroun. Il est urgent que les autorités prennent des mesures concrètes pour protéger les citoyens et restaurer la paix et la sécurité dans la ville.

Les commerçants de Ndogpassi, encore sous le choc de cette nuit d’horreur, réclament justice et sécurité. Ils appellent à des actions concrètes pour que de telles tragédies ne se reproduisent jamais. 237online.com s’engage à suivre de près cette situation et à donner une voix aux victimes, car ensemble, nous pouvons combattre l’insécurité et bâtir un avenir plus sûr pour Douala et pour tout le Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi