fbpx

Cameroun Actuel

Modernisation des réseaux d’eau potable à Maroua : un pas de plus vers l’approvisionnement durable

La ville de Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord, franchit une étape importante dans son projet d’amélioration de l’approvisionnement en eau potable. Dimanche dernier, le 12 mai 2024, une cargaison de matériel de construction a été réceptionnée, marquant le début d’une phase cruciale du projet.

Sous la supervision du gouverneur de la région, MIDJIYAWA Bakari, et avec le soutien du maire de Maroua, Dr Sali Babani, les équipes techniques de la CAMWATER et de l’entreprise chinoise CGCOC ont entamé l’installation des conduites de canalisation dès la réception du matériel.

Les travaux actuels visent à relier le forage de l’Université au réseau existant de la ville, avec plus de 7,5 kilomètres de tuyaux déjà posés entre les quartiers Kodek et Kongola, augmentant ainsi l’approvisionnement quotidien en eau de 1200 m³.

Un nouveau forage est également en cours pour remettre en service un réservoir abandonné, ce qui permettra d’injecter environ 13 000 m³ d’eau supplémentaires par jour dans le réseau.

Dans les prochains jours, six nouveaux forages seront réalisés et plus de 7,5 km de canalisations supplémentaires seront installés pour étendre le réseau d’alimentation en eau potable de la ville.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Projet d’alimentation en eau potable de 9 villes – Phase 2, qui vise à résoudre durablement le déficit d’alimentation en eau potable dans plusieurs localités du pays. À Maroua, la capacité de production d’eau dépassera les 25 000 m³/jour d’ici la fin des travaux, bénéficiant ainsi à plus de 25 000 ménages supplémentaires.

L’entreprise CGCO Group Co Ltd, chargée de la réalisation du projet, s’engage à accélérer les travaux pour fournir les premiers volumes d’eau potable avant la fin de l’année, en réponse aux besoins croissants de la population en eau de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi