Camerounactuel

Marc Chouamo : « les lions indomptables devront tirer les leçons de cette déroute »

Le journaliste de Canal 2 international Marc Chouamo pense que les Lions indomptables ne doivent pas oublier rapidement le match contre l’Ouzbékistan.

Cameroun Actuel vous propose ci-dessous la tribune de Marc Chouamo

Contrairement aux discours des entraîneurs après les matchs qui disent souvent  »Ce match est à oublier rapidement », je pense pour ma part qu’on ne doit pas oublier ce revers d’aussitôt face aux loups blancs qui nous ont logiquement bouffé ce matin à Séoul. On doit s’en servir.
Une défaite qui est la bienvenue, pour enfin cessez les discours glorieux d’avant compétition et passer à l’acte. Car la réalité elle est là.
La 77ème nation FIFA a répété ses gammes dans un 3-4-3 (à la mode) qu’elle maîtrise a merveille. Les hommes de Katanec ont allié vitesse d’exécution dans les attaques, et regroupement défensif sans laisser d’espace, que dis-je des miettes à nos lions indomptables. Résultats des courses, 1 but et 3 tirs (dont 2 cadrés) en première période pour les ouzbek. Et 1 seul tir cadré d’Oliver Ntcham à la lisière de la première période (45′), deux arrêts pas des moindres pour Onana. Seul Bryan Mbeumo a essayé une incursion à la 6eme minute sans plus.
Dans une première période où le milieu et l’attaque ne se trouvaient pas facilement, avec un Aboubakar sevré de ballon au pied (sa force), l’on s’attendait à mieux en seconde période. Et le premier quart d’heure de cette deuxième période nous a donné l’impression que les ajustements de Song à la pause auguraient une réaction. Ntcham très précis dans ses passes, réussissait cette fois à plus jouer vers l’avant qu’en première période. Mais avec un Mandjeck très moyen, et des pistons (Nouhou, Faï) perdus dans ce système 3-4-3, il a manqué de mouvement et de provocations sur les ailes. Passer ce quart d’heure, et malgré les changements intervenus un peu trop tard, le Cameroun s’est livré à la merci des loups blancs qui ont su nous croquer au meilleur moment (76′) pour enterrer un éventuel retour au score. Une seconde période où l’on a cadré qu’une fois (Aboubakar) avec deux ou trois tirs hors cadre comme celui de Kunde Malong.
*Song a fait un essai risqué*
En décidant d’expérimenter un 3-4-3, système nouveau pour une équipe avec de nouveaux joueurs qui pour la plupart reviennent après des années, ça il fallait le faire. Un coaching pas du tout payant. Parce que d’un, le coach n’a pu qu’avoir une seule vrai séance de mise en place tactique avec son groupe compte tenu de l’arrivée tardive des joueurs (dû aux vols longs et parfois avec correspondances), et il a quand même décidé de tester un nouveau système de jeu au lieu de son 4-2-3-1 habituel avec plus de certitudes. De deux, le jeu de possession escompté n’a pas fonctionné. Peut-être lui aussi expérimente des choses, qui sait? Vu que ce sont des matchs de préparation, les conséquences sont moindres.
Les lions indomptables devront tirer les leçons de cette déroute, et montrer un meilleur visage contre la Corée du Sud (nation plus forte) afin de finir sur une note satisfaisante sur ce dernier regroupement avant le Qatar.
Rigobert Song a créé ses propres calculs (avec surtout les titularisations de Nkoulou et Mandjeck, dépassés par les évènements), et bien, il a eu ses réponses.
Bonne chance aux Lions Indomptables pour Mardi prochain à 12H face à Son et ses coéquipiers.  »

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi