fbpx

Cameroun Actuel

Le président sénégalais n’a pas réclamé le départ des troupes françaises : mise au point

Depuis l’accession de Bassirou Diomaye Faye à la présidence du Sénégal, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux prétendant que le nouveau chef d’État aurait demandé le retrait des troupes françaises de son pays. Cependant, aucune déclaration officielle en ce sens n’a été faite par le président.

Malgré les affirmations répandues sur les plateformes comme X et Facebook, l’entourage du président Faye a formellement démenti ces allégations.

« Depuis son élection, le chef d’État n’a jamais abordé la question de la présence des troupes françaises au Sénégal », a déclaré son entourage.

Les informations relayées sur les réseaux sociaux sont qualifiées de « non-sujet » par les proches du président.

Actuellement, environ 350 militaires français sont présents au Sénégal, répartis entre le camp colonel Frédéric Geille à Ouakam et le camp contre-amiral Protet au port militaire de Dakar. De plus, les Éléments Français au Sénégal (EFS) disposent d’une escale aérienne à l’aéroport militaire de Dakar-Senghor.

Selon RFI, ces effectifs devraient diminuer d’ici l’été pour atteindre environ 260 militaires, principalement des instructeurs.

Contrairement aux revendications passées du parti présidentiel, le Pastef, exigeant le retrait des militaires français, il semble que cette position ait évolué. Selon Le Monde, cette demande n’est plus d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi