fbpx

Cameroun Actuel

Le gouvernement prend des mesures strictes contre l’utilisation de produits chimiques toxiques dans la conservation des aliments

Le gouvernement camerounais a récemment annoncé des mesures strictes pour lutter contre l’utilisation de produits chimiques toxiques dans la conservation des denrées alimentaires. Cette décision fait suite à une préoccupation croissante concernant la sécurité alimentaire et la santé publique dans le pays. Le ministre de la décentralisation et du développement local, Georges ELANGA OBAM, a adressé un message aux préfets du Cameroun, les invitant à sensibiliser les populations sur les dangers liés à l’utilisation de produits chimiques inappropriés dans les marchés.

Selon le ministre, il a été constaté que certains producteurs et commerçants peu scrupuleux utilisent des pesticides et du formol pour accélérer la maturité des aliments ou prolonger leur durée de conservation. Ces pratiques mettent en danger la santé des consommateurs et portent atteinte à la réputation des produits alimentaires camerounais.

Dans une interview accordée à la CRTV, le ministre du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a proposé plusieurs solutions pour remédier à cette situation. Tout d’abord, il a souligné l’importance de l’application stricte des réglementations en vigueur. Il a insisté sur le fait que chaque produit chimique doit être utilisé uniquement là où il est autorisé, que ce soit dans les champs ou dans les hôpitaux, et non dans les marchés.

Le ministre a également appelé les acteurs des différents secteurs, tels que l’agriculture, la viande et les produits de la mer, à dissuader toute personne tentée de recourir à des pratiques illégales. Il a souligné que chacun a un rôle à jouer pour garantir la sécurité alimentaire et la confiance des consommateurs.

Enfin, Luc Magloire Mbarga Atangana a insisté sur l’importance de l’application de sanctions sévères à l’encontre de ceux qui enfreignent les réglementations en matière d’utilisation de produits chimiques interdits ou abusent de leur utilisation. Il a souligné que ces individus doivent être tenus responsables de leurs actes, tant sur le plan administratif que pénal.

Cette décision du gouvernement fait suite à une alerte lancée par le sous-préfet de Dschang, Max Mbella Edjenguele, dans la région de l’Ouest. Dans un communiqué, il a exhorté la population à dénoncer les commerçants véreux et a annoncé des descentes inopinées dans les marchés et les commerces pour saisir les marchandises impropres à la consommation.

Cette initiative du gouvernement camerounais démontre son engagement à assurer la sécurité alimentaire et à protéger la santé des citoyens. En prenant des mesures strictes contre l’utilisation de produits chimiques toxiques dans la conservation des aliments, le gouvernement envoie un message clair aux producteurs et aux commerçants peu scrupuleux. Il est essentiel de garantir que les aliments disponibles sur les marchés sont sûrs et sains pour la consommation.

Il est maintenant impératif que les autorités locales, les acteurs de l’industrie alimentaire et les consommateurs collaborent pour mettre en œuvre ces mesures et prévenir toute utilisation abusive de produits chimiques dans la conservation des aliments. La sensibilisation et l’éducation sont également essentielles pour informer les populations des dangers potentiels liés à ces pratiques et encourager des comportements responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi