fbpx

Cameroun Actuel

La Fécafoot en colère après la suspension des nominations de Samuel Eto’o par la CCA

La décision récente de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) de rendre caduques les nominations effectuées par Samuel Eto’o Fils a provoqué une vive réaction de la part de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Par la voix de son Secrétaire Général, Me Blaise Djounang, la Fécafoot exprime son mécontentement et conteste vigoureusement cette décision.

Me Djounang a déclaré que la Fécafoot prend acte des procès-verbaux de non conciliation N°049/CCA/PVNC/24 et N°050/CCA/PVNC/24 du 21 mai 2024, émis par la CCA. Ces documents annulent les récentes nominations du staff technique, administratif et médical des Lions Indomptables, l’équipe nationale masculine du Cameroun.

Pour Samuel Eto’o et la Fécafoot, ces décisions sont jugées anti-statutaires et illégales. Me Djounang a menacé de porter l’affaire devant la FIFA, suggérant que la Fécafoot serait prête à envisager la suspension du Cameroun de toutes les activités liées au football. « La conséquence immédiate de ces décisions prises en violation de toutes les dispositions légales et réglementaires est la suspension avec effet immédiat du staff des Lions Indomptables, avec à sa tête Monsieur Marc Brys, Entraîneur-Sélectionneur », a-t-il affirmé.

La Fécafoot considère que ces décisions constituent un frein majeur au processus de préparation des prochains événements sportifs. En réponse, Me Djounang a annoncé que le Comité d’Urgence de la Fécafoot se réunira sans délai pour déterminer les actions appropriées à entreprendre.

Ce conflit reflète les tensions croissantes entre la Fécafoot et les autorités sportives camerounaises. La suspension des nominations de Samuel Eto’o par la CCA met en lumière les défis institutionnels et juridiques auxquels est confronté le football camerounais. Alors que la situation reste tendue, les prochaines étapes de la Fécafoot seront cruciales pour l’avenir du football dans le pays.

La FIFA sera-t-elle saisie de cette affaire ? La Fécafoot réussira-t-elle à rétablir ses nominations ? Les réponses à ces questions détermineront l’issue de ce bras de fer au sommet du sport camerounais.

Fécafoot, Cameroun Actuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi