Camerounactuel

Justice populaire : un présumé voleur brûlé vif par des conducteurs de moto à Bafoussam

Exaspérées par la flambée par de l’insécurité, les populations ont choisi de se faire eux-mêmes justice.

Sentence extrême pour un présumé hors la loi. Samedi 14 mai dernier, les populations du quartier Ndiengso II ont retrouvé à leur réveil, la dépouille calcinée d’un individu au lieu-dit ‘’Carrefour Tek’’.

Selon Mimi Mefo Info, il s’agirait d’un malfrat rattrapé la nuit par des mototaximen quand il tentait avec ses complices d’arracher par force l’engin à deux roues d’un de leurs collègues. Pendant que ses complices réussissaient à fondre dans la nature, cet individu dont nous n’avons pas pu obtenir l’identité, était neutralisé par les conducteurs de moto qui, sans aucune pitié, lui ont aussitôt appliqué le châtiment du collier.

Copieusement bastonné, il est mis dans des pneus, le carburant versé sur lui et le feu allumé. Le matin, il a été retrouvé complètement calciné, pire que de la viande boucanée.

Cet acte de justice populaire survient alors que la ville de Bafoussam depuis, une montée inquiétante des actes d’agression coûtant parfois la vie aux victimes. L’on se souvient du cas du jeune Xavier Ghoda tué lors d’une agression il y a une semaine ou encore cette étudiante anglophone tuée après avoir été violée à son domicile.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi