fbpx

Cameroun Actuel

Interdiction de participation au défilé du 20 mai : nouveau coup dur pour le PCRN de Cabral Libii

Cabral Libii

Le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), dirigé par Cabral Libii, se voit une nouvelle fois exclu du défilé marquant la célébration de la 52e Fête de l’Unité prévue le 20 mai. Cette décision a été communiquée par le préfet du Haut-Nkam, département de la région de l’Ouest, à travers un communiqué diffusé à la radio locale.

Le préfet a spécifié que seuls les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale du Cameroun seront autorisés à participer au défilé, à l’exception du PCRN. Cette décision intervient malgré la confirmation par le ministre de l’administration territoriale que Robert Kona est le président fondateur et mandataire du PCRN.

Cette exclusion fait suite à des tensions internes signalées au sein du PCRN, notamment des dissensions profondes concernant le leadership, ce qui a conduit le sous-préfet de Lolodorf à invoquer des impératifs de bon ordre public pour justifier cette interdiction.

La décision du préfet du Haut-Nkam a suscité diverses réactions parmi les partisans du PCRN et au sein de la société civile, certains dénonçant une atteinte à la liberté d’expression politique et une exclusion injustifiée d’un parti légalement constitué.

Le PCRN, sous la direction de Cabral Libii, s’est fait connaître pour ses positions critiques vis-à-vis du gouvernement actuel et pour son engagement en faveur de la réconciliation nationale. Cette nouvelle interdiction de participation au défilé du 20 mai est perçue comme une tentative de marginalisation politique par certains observateurs.

À l’approche de la célébration de l’Unité nationale, cette exclusion soulève des questions sur l’équité et la représentativité au sein des célébrations officielles du pays, mettant en lumière les tensions politiques persistantes et les défis de la gouvernance démocratique au Cameroun.

pcrn, Cameroun Actuel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi