Camerounactuel

Insécurité alimentaire : les réfugiés centrafricains de l’Adamaoua aux petits soins du PAM 

Ils ont récemment reçu des denrées alimentaires de l’argent en cash. C’était lors de la visite d’une délégation composée du donateur Américain USAID qu’accompagne le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies était en séjour de travail dans cette région du Cameroun.

C’est ainsi que ladite délégation a visité le projet d’assistance alimentaire en vivres et en cash dans les localités de Meidougou et Garga Limbona dans le département du Mbere de l’Adamaoua.

Chemin faisant, elle en a profité pour remettre des dons aux réfugiés centrafricains. Ceci au grand bonheur des bénéficiaires.

« Cette assistance alimentaire m’est tellement bénéfique, cette nourriture du PAM nous est tellement essentielle mes enfants et moi. Désormais mes enfants peuvent normalement aller à l’école et y rester, mes 7 enfants fréquentent normalement et ramènent de bons résultats scolaires. Nous ne dormons plus le ventre vide. Vivement que cette aide perdure », soutient Adama Ousmanou, vice-présidente des réfugiés centrafricains de Garga Limbona.

Allan Reed

En effet, l’assistance alimentaire en faveur des réfugiés centrafricains les plus vulnérables est implémenté par le Programme Alimentaire Mondial grâce au soutien de USAID. Cette assistance alimentaire en vivres et en cash touche un peu plus de 25 500 réfugiés vulnérables à l’insécurité Alimentaire dans la région de l’Adamaoua.

« Le gouvernement américain œuvre beaucoup dans le secteur de l’assistance humanitaire au Cameroun. Notamment, grâce à l’aide alimentaire distribuée par notre partenaire PAM dans cette région. Cette année 2022, le PAM a distribué environ 8 000 tonnes de denrées alimentaires et environ trois milliards de FCFA aux bénéficiaires », explique Allan Reed, représentant par intérim USAID au Cameroun.

Coopération

De son côté, sa Majesté Baouro, chef du village Garga Limbona souhaite que l’initiative perdure. « Les premières vagues des réfugiés sont arrivées dans mon village en 2002 – 2006. Ils étaient au nombre 6 427 réfugiés. Avec les nouveaux arrivants, ils sont maintenant dans les 340 000. Le don est salutaire. Cela donne l’avantage aux réfugiés. Je dis aux donateurs que qui dit merci en demande d’avantage. Les réfugiés sont satisfaits. Tout le monde a bénéficié de cela ».

Le patron de la région de l’Adamaoua est revenu sur la profondeur des relations entre l’institution onusienne et le Cameroun. « On se réjouit de cette visite, de la délégation de l’USAID et du PAM. Notre coopération qui date de longtemps déjà est fructueuse. Elle est féconde. Cette visite vient rappeler la permanence de cette coopération, non seulement au niveau du Cameroun, mais au niveau de notre région de l’Adamaoua », s’est réjoui Kildadi Taguieke Boukar, Gouverneur Région Adamaoua.

Pour rappel, depuis le début de l’année 2022, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) a distribué 8 000 tonnes de denrées alimentaires pour 3,2 milliards de FCFA à 240 000 bénéficiaires dans la région de l’Adamaoua.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi