fbpx

Cameroun Actuel

Incendie dévastateur au marché Chinois de Douala : négligence et manque de sécurité pointés du doigt

Un incendie ravageur s’est déclaré mardi matin au marché chinois de Douala, situé dans le quartier Douche Akwa. Plusieurs boutiques ont été réduites en cendres, causant des pertes importantes pour les commerçants.

Selon les témoignages recueillis sur place, l’incendie a été déclenché par une mauvaise installation électrique. La situation s’est rapidement aggravée en raison de la négligence, notamment l’absence d’extincteurs dans les boutiques. Les commerçants déplorent le manque de contrôle des installations électriques, souvent défaillantes et présentant un risque perpétuel d’incendie.

Le feu s’est déclaré peu après 6 heures du matin et a été initialement signalé par un passant. Malheureusement, les services spécialisés n’ont pas réagi immédiatement, permettant aux flammes de se propager rapidement. Les marchandises combustibles présentes dans les boutiques ont alimenté l’incendie, réduisant en cendres au moins deux établissements.

Les sapeurs-pompiers et les forces de l’ordre sont rapidement intervenus. Les premiers ont travaillé à éteindre le feu, tandis que les seconds ont sécurisé la zone en établissant un périmètre de sécurité, interrompant la circulation automobile et motocycliste à proximité du marché.

Cet incendie est le deuxième en moins d’un an à embraser le marché chinois de Douala. Ce nouvel incident soulève des préoccupations quant à la sécurité des marchés populaires au Cameroun, confrontés à des infrastructures vétustes, des installations électriques défaillantes et un manque de mesures de prévention incendie adéquates, note un analyste.

Du côté des commerçants, on appelle les autorités à prendre des mesures de sécurité plus strictes pour protéger cet espace commercial vital. Les vendeurs réclament notamment l’obligation d’installer des extincteurs dans toutes les boutiques et un contrôle plus rigoureux des installations électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi