Camerounactuel

Hôpital Jamot de Yaoundé : une formation sanitaire aux infrastructures vétustes

C’est ce qui ressort de la visite d’inspection et d’évaluation effectuée le vendredi 27 mai 2022, par le Dr Manaouda Malachie.

La première impression qui se dégage lorsque l’on franchit le Seuil de cet hôpital historique est qu’il faut agir en urgence. L’infrastructure se trouve dans un état de délabrement avancé. En clair, l’hôpital Jamot se meurt. Du service de pneumologie au service de psychiatrie en passant par la kinésithérapie, tous les bâtiments nécessitent une réfection.

Tout autour, des toilettes en mauvais état ne rassurent pas les usagers. Dans la même enceinte se trouve un château d’eau mal entretenu et dysfonctionnel. Des lits nécessitant simplement un recyclage sont abandonnés dans la broussaille.

Les seuls services ayant des bâtiments en bon état sont les urgences et le service administratif, qui malheureusement, manquent d’entretien. Face à cette situation criarde due globalement à un entretien déficitaire, le patron de la Santé Publique n’a pas manqué d’interpeller le Directeur de cette formation sanitaire, vieille de plusieurs décennies.

Néanmoins, cette Fosa continue d’assurer les missions régaliennes à elle assignées, notamment la prise en charge des tuberculeux, ainsi que des personnes souffrant des problèmes mentaux.

Au terme de ladite visite, le Ministre de la Santé Publique a instruit ses proches collaborateurs qui l’accompagnaient d’inscrire dans l’immédiat les problèmes recensés dans le Cadre de Dépenses à Moyens Termes (CDMT), pour une action rapide.

Echos Santé

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi