Camerounactuel

Grogne : en grève depuis ce lundi, les employés du LANACOME veulent faire un sit-in devant la primature

C’est depuis ce lundi 27 avril 2020, qu’ils manifestent leur ras-le-bol après quatre mois de travail sans salaire. Ils estiment au passage que madame le directeur général à un regard méprisant envers eux.

Dispositif particulier depuis ce lundi 27 avril 2020 au siège du Laboratoire National de Contrôle de la Qualité des Médicaments et d’Expertise (LANACOME) à Yaoundé. Pancartes à la main, ces travailleurs et leur patron sont en discorde. La grève de ce lundi est le résultat d’une négociation manquée le 2 avril 2020 entre les employés et le top management.

«Nous avions commencé au mois de janvier avec des réunions entre les délégués du personnel et la direction générale. On a dit, ‘‘attendez’’. Au mois de février, il n’y a pas eu de concertation, la directrice générale a dit qu’elle ne voulait pas nous rencontrer. Au mois de mars, on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose», explique Jean Ella Mba. C’est le président du syndicat départemental pour le Mfoundi des employés des établissements de santé.

Dr Rose Ngono Mballa

A côte du manque de salaires, ces employés accusent madame le directeur général, le Dr Rose Ngono Mballa, de traitement dégradant. «Au mois de mars, je suis venu pour rencontrer madame la directrice générale. Elle ne m’a pas reçu. Elle m’a plutôt envoyé chez son directeur administratif et financier. Avec lui, nous avons discuté et il nous a dit que ‘‘nous n’avons pas d’argent», poursuit le porte-parole des employés.

La grève entamée depuis ce lundi est une suite logique de l’échec des négociations conduites par le ministre du travail et de la sécurité sociale. Avec les salaires qui ne sont pas payés le 24 avril 2020, comme le prévoyait l’accord de départ. Si ce mardi 28 avril 2020 rien n’est fait, les employés de LANACOME vont aller au premier ministère, question de continuer leur sit-in informe Ella Mba.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles