fbpx

Cameroun Actuel

Eto’o accusé d’incompétence par Jean Bruno Tagne suite à la suspension de la Kadji Sport Academy

Jean Bruno Tagne

Samuel Eto’o, président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), se retrouve une fois de plus au centre d’une controverse, cette fois-ci suite aux accusations de Jean Bruno Tagne.

La Commission Régionale d’Homologation et de Discipline du Littoral a constaté le forfait général du club Kadji Sport Academy, dirigé par Gilbert Kadji, en raison de son absence répétée lors des matchs de la 5e, 6e et 7e journée du championnat.

Selon l’Académie, ce forfait serait imputable à la FECAFOOT, qui aurait refusé de délivrer des licences aux joueurs du club. La Commission, après délibération, a jugé le club coupable de deux forfaits en championnat et a décidé de sa rétrogradation de deux divisions. En outre, Gilbert Kadji, président du club, a été suspendu pour cinq ans et condamné à une amende de 5 millions de Fcfa. Durant cette période, il lui sera interdit d’être membre du Comité Directeur d’un club affilié ou de tout organe de la Fédération ou de ses Ligues.

Jean Bruno Tagne, ancien directeur de campagne de Samuel Eto’o pour l’élection à la FECAFOOT, a vivement critiqué cette décision sur les réseaux sociaux. Il a accusé Éto’o de mauvaise gestion et d’incompétence : « Toutes les vraies fédérations au monde s’évertuent à avoir le maximum de licenciés. Dans celle du Béninois de Tsinga (faisant allusion à Samuel Eto’o), on se bat pour ne pas en avoir. INCOMPETENCE ! ».

Cette attaque de Tagne souligne les tensions internes au sein du football camerounais et met en lumière les défis auxquels Samuel Eto’o doit faire face dans sa gestion de la fédération. Les réactions à ces événements continuent de diviser l’opinion publique, certains soutenant la fermeté de la FECAFOOT, d’autres dénonçant une gestion autoritaire et inefficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi