Camerounactuel

Eneo Cameroon : les défis qui interpellent Patrick Eeckelers

Nommé par le conseil d’administration réuni à Yaoundé, le nouveau directeur général s’est fixé de nombreux objectifs.

Le Conseil d’Administration d’Eneo Cameroon s’est réuni à Yaoundé à l’effet de nommer un nouveau direc- teur général à la tête de l’entreprise. Suite à la décision d’Eric Mansuy de ne pas renouveler son mandat, le Conseil d’Administration, apprend-on, a nommé Patrick Eeckelers comme nouveau Directeur Général d’Eneo Cameroon.

Arrivé chez Eneo en début d’année 2019, comme Conseiller Spécial, Eric Mansuy est devenu Directeur Général Adjoint, puis Directeur Général en novembre 2019. Arrivé en janvier 2022 comme Conseiller Spécial du DG, le nouveau directeur général est un ingénieur , expert en management des sociétés d’énergie, qui a passé plus de 30 ans chez Engie, l’un des leaders mondiaux de la fourniture de l’électricité.

Des missions et pas des moindres

De 1999 à 2020, il a dirigé des filiales d’Engie dans de nombreux pays. A la tête de cette entreprise, il s’est fixé plusieurs missions à court terme ou intérimaires (indépendant) en matière de gestion générale ou de transformation, de montée en puissance de start-ups, de gestion de projets et de développement commercial. Sa carrière qui s’étend sur plus de 30 ans dans le secteur de l’énergie, dont 20 ans d’affectations internationales lui sera d’un réel apport.

En tant que directeur général, il aura dirigé des entreprises industrielles, qu’il s’agisse de Joint Ventures ou de sociétés cotées en bourse, en se concentrant sur la croissance ou la gestion de crise, dans des environnements compétitifs et changeants.

« En tant que directeur pays, j’ai eu de nombreux contacts avec les autorités et les organismes de réglementation et j’ai assumé plusieurs fonctions au sein des conseils d’administration. Mon style personnel peut se résumer à une personne qui résout les problèmes sur le terrain, qui est amicale, décisive, logique, honnête, compétitive et consciente d’elle-même.

« Je pratique un style de leadership inclusif et accessible, en donnant l’exemple et en me concentrant sur les réalisations et les résultats financiers, en donnant de l’autonomie aux personnes et en instaurant la confiance. Je vais de l’avant et je prends des risques sur base de décisions éclairées. Je fais preuve d’une empathie équilibrée, d’une curiosité et d’une implication et je fais preuve d’humour et place l’équipe au premier plan », se définit-il.

Eric Mansuy qui achève son bail après trois années de progrès pour Eneo Cameroon et le service électrique est crédité d’un bilan élogieux. Quelques points clés résument ses trois années passées au Cameroun : La stabilisation du réseau de distribution, l’assainissement des finances du secteur de l’électricité, la lutte contre la fraude….et l’accélération des investissements.

Sur ce dernier point clé, l’on retient qu’ « en 2021, Eneo a investi 52 milliards de francs CFA pour l’amélioration du réseau de distribution, le renforcement de son outil de production et la modernisation de ses installations commerciales. 52 mil- liards c’est près de deux fois plus que la moyenne annuelle du montant mis par l’entreprise les années précédentes.

Cette progression dans le volume d’investissement tient principalement au retour de la confiance des bailleurs de fonds (consécutif à l’assainissement engagé des finances). 100 milliards de francs CFA levés au plan local en fin 2020 auprès d’un syndicat de banques. Des négociations relancées avec la banque mondiale pour le financement du reste du pro- gramme d’investissement d’Eneo sur la période 2021-2031 ».

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi