Camerounactuel

Ebolowa : des signes de modernisation visibles par endroit

La capitale régionale du Sud fait sa mue au jour le jour. La ville rustique se métamorphose au grand plaisir des populations.

C’est la vision projetée par le Maire de la ville d’Ebolowa qui prend effet au quotidien. Tenez.depuis onze ans la bretelle reliant la trésorerie d’Ebolowa à côte d’Azur a été fermée à la circulation pour des besoins d’exécution des travaux de l’hôtel municipal. Le projet n’a jamais aboutit mais la bretelle est restée bloquée sans aucune explication officielle. Par les bons soins du Maire de la ville ce raccourci a été réouvert facilitant la fluidité de la circulation au centre ville d’Ebolowa.

Pour Éric ENAM habitant d’Ebolowa, « mais voyez vous-mêmes comment c’est facile de partir de la zone administrative pour le marché oyenga ou le marché central. On n’a jamais compris pourquoi cette route est restée bloquée durant tout ce temps l’action du Maire de la ville est louable ».

Une nouvelle ville en gestation

Outre l’ouverture de cette bretelle le projet de construction de la cité municipale de cent cinquante logements au carrefour Elat vient d’être dépoussiéré. L’occupation anarchique de la chaussée au niveau du marché central et du marché oyenga est un lointain souvenir. Plusieurs axes prioritaires de la cité capitale du sud ont été dégagé favorisant une bonne circulation et éloignant le spectre des agressions.

Un changement de paradigmes approuvé par les populations

A Ebolowa tout le monde est unanime qu’il y’a une dynamique nouvelle. A travers les quartiers il fait bon vivre et les populations adhèrent massivement à l’implémentation de la promotion d’une ville d’Ebolowa solidaire et résiliente. Des réalisations palpables qui sont incluses dans les dix actions urgentes et importantes à mener par le Maire de la ville pour redorer le blason de la capitale régionale du Sud.

Selon le Docteur Daniel Edjo’o le Maire de la ville d’Ebolowa  » il est urgent de faire progresser le management actuel de notre ville. Les années à venir exigent de nous une organisation citadine cohérente des dirigeants éveillés et proactifs des populations en harmonie avec leurs dirigeants politiques donc capables de faire face aux différents challenges liés aux transformations et changements en cours dans notre pays « .

La capitale régionale du sud renaît donc de ses cendres. Une ville où il fait bon vivre.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles