fbpx

Cameroun Actuel

Crise anglophone : libération miraculeuse du sous-préfet de Bamenda 2 après son enlèvement par les ambazoniens

Nicholas Nkongho Manchang

Dans une série d’événements troublants, le sous-préfet de Bamenda 2, enlevé hier après-midi par des séparatistes ambazoniens, a miraculeusement retrouvé la liberté. Le chef de terre a réussi à échapper à ses ravisseurs en prenant une violente tangente, échappant ainsi à la captivité.

Les circonstances exactes de l’enlèvement et de la libération du sous-préfet Nicholas Nkongho Manchang ne sont pas encore claires, mais selon ses déclarations, il aurait réussi à prendre une décision rapide et audacieuse pour échapper à ses ravisseurs. Cependant, ses collaborateurs, moins préparés à une telle situation, restent entre les mains des ambazoniens.

L’enlèvement du sous-préfet a suscité une vive inquiétude dans la région, déjà éprouvée par les tensions liées à la crise anglophone. Les autorités locales et les forces de sécurité sont en alerte maximale, cherchant à sécuriser la libération des collaborateurs du sous-préfet encore détenus.

Les ambazoniens, actifs dans les régions anglophones du Cameroun, ont été impliqués dans divers incidents violents ces dernières années, y compris des enlèvements de fonctionnaires. La crise anglophone, qui a débuté en 2016, a entraîné des affrontements entre les forces gouvernementales et les groupes séparatistes, entraînant des perturbations massives dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

L’enlèvement du sous-préfet souligne les défis persistants auxquels sont confrontées les autorités locales dans ces régions en proie à l’instabilité. Les autorités appellent à la vigilance et intensifient leurs efforts pour résoudre la crise et restaurer la paix dans ces régions touchées par les conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi