Camerounactuel

Covid-19 : les transporteurs routiers en colère

Ils annoncent une grève générale illimitée pour le 6 Avril 2020. L’information est contenue dans une lettre officielle adressée au Premier Ministre le 30 Mars 2020.

C’est à l’appel des syndicats nationaux des transports routiers du Cameroun que les transporteurs tous segments confondus menacent d’observer un débrayage. Comme élément déclencheur ils dénoncent la non prise en compte des mesures d’accompagnement nécessaires en rapport avec le COVID-19. Face à ce qu’ils considèrent comme le refus du gouvernement d’aller sur la table des négociations avec eux les présidents nationaux des syndicats annoncent une grève générale illimitée qui prendra effet à partir du lundi 6 Avril 2020.

Rupture du dialogue social

Les signataires mentionnent bien qu’ils sont à la deuxième correspondance adressée au Premier Ministre mais sans suite. L’opportunité et la nécessité de la rencontre s’y prêtent. Il est question selon les leaders de ce secteur d’activité d’explorer en droite ligne de la croisade contre le covid-19 d’étudier avec le gouvernement camerounais les voies et moyens aux fins de supporter le choc économique que vivent les transporteurs sur le terrain.

L’arbitrage du Premier Ministre très attendu

Si rien n’est fait dans l’urgence la solidarité nationale prônée par le gouvernement de la république face à la pandémie du covid-19 va connaître son premier grand obstacle. Les responsables des agences de voyages de la ville d’Ebolowa avaient déjà exprimé leur ras-le-bol il y’a quelques jours en paralysant le trafic routier sur l’axe Ebolowa-yaounde pendant deux jours. Il faut donc éviter l’effet d’entraînement de ce comportement aux antipodes de riposte nationale contre le covid-19. L’espoir est que l’État et les opérateurs du secteur des transports trouvent rapidement un juste milieu des choses bénéfique pour tous.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles