Camerounactuel

Covid-19 : la contre-attaque du département de la Mvila

A travers les huit arrondissements de cette unité administrative des campagnes de sensibilisation des populations sont en-cours. Des opérations qui rencontrent heureusement l’adhésion massive des bénéficiaires.

Jamais de mémoire d’hommes une cause n’a fait l’unanimité des populations et forces vives du département de la Mvila. La bataille contre le covid-19 fait ainsi l’objet d’une mobilisation gigantesque. De l’homme politique au dernier paysan en passant par le fonctionnaire, l’étudiant, le commerçant ou le simple chômeur personne n’accorde un intérêt quelconque au virus. Pour David Mvondo habitant d’Ebolowa  » c’est normal que les autorités prennent ce type d’initiative. Le bien-être des populations n’a pas de prix « .

Désinfection complète de la cité capitale du Sud

Outre les mesures barrières encouragées par les autorités par médias interposés, le confinement observé scrupuleusement par les populations, les autorités administratives et municipales de la Mvila apportent leur touche particulière à la croisade. Une vaste opération de désinfection de la ville d’Ebolowa et des chefs lieux d’arrondissements.

Des espaces publics et privés y compris les cellules des commissariats et de brigades de gendarmerie, les églises, les centres de santé, les gares routières et autres lieux de grands attroupements sont passés au peigne fin. L’enjeu est important et l’exemple doit venir d’en haut. Raison pour laquelle les huit maires d’arrondissements et leurs sous-préfets, le Maire de la ville d’Ebolowa et le préfet de la Mvila sont aux devants de la scène.

Selon Joël Emmanuel Bitoumou le maire de la commune d’Ebolowa I, « mais c’est ça aussi notre travail préserver la santé de nos populations. C’est une action concertée qui vise à mettre nos administrés à l’abri de cette pandémie. Nous sommes au front et nous n’allons lésiner sur aucun moyen pour barrer la route au coronavirus ».

Un engagement citoyen

A Ebolowa en particulier et dans le reste du département de la Mvila tout est mis en oeuvre pour barrer la route à cette pandémie. Même si pour l’instant aucun cas n’est détecté dans cette unité administrative les autorités s’inscrivent dans une logique de prévention. Dans cette dynamique les comportements irresponsables et à risque de certains sont de ce fait condamnés avec la dernière énergie. Dans le collimateur des autorités les mototaximens, les tenanciers des bars et gérants des lieux de loisirs.

« De tous les temps prévenir vaut toujours mieux que guérir. L’action entreprise par les autorités est salvatrice et mérite l’adhésion de tous », précise Nathanael Edima habitant d’Ebolowa.

Le département de la Mvila dans son ensemble est donc paré. Les populations se disent prêtes à infliger une sanglante et humiliante défaite au COVID-19.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi