fbpx

Cameroun Actuel

Conflit au sein des Lions Indomptables : cinq membres du nouveau staff technique sans contrat

La tension règne au sein de l’équipe nationale de football du Cameroun, les Lions Indomptables, alors que cinq membres du nouveau staff technique n’ont pas signé d’acte d’engagement lors d’une cérémonie organisée ce lundi au ministère des Sports et de l’Éducation Physique (Minsep).

Benjamin Banlock, coordonnateur des sélections nationales, Dany Nounkeu, team manager, Hervé Mveng, coordonnateur adjoint, Germain Noël Essengue, team press officer, et Lobe Keller Didier, agent de liaison, sont les membres concernés par cette absence de contrat.

Cette situation découle des dispositions des textes régissant le fonctionnement de l’équipe nationale du Cameroun, qui stipulent clairement que la coordination administrative, sportive et technique des activités des sélections nationales est du ressort de la Fecafoot (Fédération Camerounaise de Football).

Le Décret N°384 du 26 septembre 2014, ainsi que la Convention de 2015 relative à la gestion des sélections nationales de football entre la FECAFOOT et le MINSEP, précisent que les membres du staff technique recrutés sur la base d’un contrat sont rémunérés par la FECAFOOT.

Cependant, la décision du ministre des Sports et de l’Éducation Physique de procéder à la cérémonie de signature des actes d’engagement a été contestée, car elle semble outrepasser les droits de la Fecafoot, la seule habilitée à recruter ces membres.

Cette situation place les cinq membres concernés dans une position délicate, alors que le conflit entre le ministre et le président de la Fecafoot persiste. Dans ces conditions, il est peu probable que Samuel Eto’o, président de la Fecafoot, offre des actes d’engagement à ces membres, remettant en question leur rôle au sein du nouveau staff technique des Lions Indomptables.

Ce différend soulève des interrogations sur la gestion de l’équipe nationale et met en lumière les tensions persistantes entre les autorités sportives du Cameroun, ce qui pourrait avoir un impact sur les performances et la cohésion de l’équipe nationale à l’approche des compétitions à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi