fbpx

Cameroun Actuel

Classement RSF : le Cameroun gagne 8 places, mais reste parmi les mauvais élèves de la liberté de la presse

Le dernier classement de Reporters Sans Frontières (RSF) sur la liberté de la presse dans le monde, publié ce vendredi 3 mai 2024, révèle une avancée pour le Cameroun, malgré un environnement hostile pour les journalistes.

En passant de la 138e à la 130e place, le pays dirigé par Paul Biya gagne 8 positions dans le classement de RSF pour l’année en cours. Cependant, malgré cette amélioration, le Cameroun demeure parmi les pays où la liberté de la presse est sévèrement restreinte, selon l’ONG. L’environnement pour les journalistes est décrit comme hostile et précaire.

L’actualité récente témoigne de cette situation : François Mboke, directeur de publication du journal Diapason, a récemment échappé à un enlèvement par les forces de l’ordre. Cette tentative d’intimidation dénoncée par Emmanuel Ekouli, correspondant de RSF pour le Cameroun, souligne les dangers auxquels sont confrontés les journalistes dans le pays.

Cette publication intervient alors que l’affaire Martinez Zogo, chef de chaine de la Radio Amplitude FM, reste non résolue, plus d’un an et demi après son assassinat.

Dans le contexte africain, la Mauritanie se classe en tête du continent en matière de liberté de la presse, suivie de la Namibie, de l’Afrique du Sud, du Cap Vert et du Ghana. RSF souligne également les défis auxquels sont confrontés les journalistes en Afrique subsaharienne, notamment les violences lors des périodes électorales et les tentatives d’influence des médias par les acteurs politiques.

L’Egypte, en occupant la 170e place, est désignée comme le pays d’Afrique le moins respectueux de la liberté de la presse, suivie de Djibouti, du Soudan, de la Somalie et du Rwanda.

Malgré cette avancée relative, le classement de RSF souligne la nécessité de poursuivre les efforts pour garantir une presse libre et indépendante au Cameroun et dans le reste du continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi