fbpx

Cameroun Actuel

Ceeac : l’opérationnalisation de l’Union douanière annoncée pour janvier 2024

La capitale gabonaise Libreville, a accueilli le 1er juillet 2023, la 23ème session ordinaire, de la conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (Ceeac). Parmi les prescriptions faites par les chefs d’Etats et de gouvernement de cette partie du continent, figure l’opérationnalisation dès l’année prochaine de l’Union douanière.

« La conférence a instruit la Commission d’accélérer la mise en œuvre de l’opérationnalisation de la Zone de libre-échange de la Communauté des Etats d’Afrique centrale. Il a également instruit la commission d’œuvrer pour le lancement effectif de l’Union douanière de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale à partir de janvier de 2024 », a déclaré le président de la Commission de la Ceeac, Gilberto Da Piedade Verissimo, qui a lu la communiqué final ayant sanctionné les travaux.

La matérialisation de l’Union douanière constitue une étape importante dans le processus d’intégration économique en Afrique centrale, surtout dans un contexte marqué par la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Cette initiative qui veut que suppression des barrières commerciales, permettra de faciliter les échanges commerciaux et de stimuler la croissance économique dans la région. Sur le premier point particulièrement, il faut dire que les échanges intracommunautaires en Afrique centrale restent encore très faibles. On parle d’une moyenne de 3,5%.

Il faut dire que l’opérationnalisation de l’Union douanière de la Ceeac dès l’année prochaine est la finalisation d’un processus entamé depuis plusieurs années. L’on se souvient qu’en 2020, la ville de Douala avait accueilli les travaux sur la création d’une union douanière harmonisée entre la Cemac et la Ceeac pour consolider le libre-échange sous-régional en Afrique centrale et tirer parti des avantages de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

Les  travaux visaient notamment à finaliser quatre rapports portant sur cette initiative. Les rapports en question étant sur : le commerce sans restrictions au sein d’une zone de libre-échange unifiée pour l’Afrique centrale à cheval entre la Ceeac et la Cemac ; la codification des procédures douanières ; l’impact de la Zlecaf sur les économies de l’Afrique centrale ; et  des mesures commerciales progressistes dans la sous-région.

Indiquons par ailleurs que la session ordinaire a également été marquée par l’adoption du rapport du Conseil des ministres, qui a passé en revue les activités du président de la commission. Les protocoles et décisions examinés par les experts ont également été approuvés.

Eco Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi