fbpx

Cameroun Actuel

Cap-Vert : départ pour Yaoundé avec des adieux émouvants et des objectifs ambitieux

Après une semaine de stage intensif bloqué, l’équipe nationale du Cap-Vert s’envole aujourd’hui, jeudi 6 juin 2024, à destination de Yaoundé. La capitale camerounaise accueillera le prochain match des Requins Bleus contre le Cameroun, dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, comme le rapporte Equinoxe TV.

Pendant ce stage préparatoire, marqué par une ambiance mêlée de préparation physique et de réflexion tactique, deux figures emblématiques de l’équipe cap-verdienne ont officiellement pris leur retraite internationale. Le défenseur Ianique dos Santos Tavares, plus connu sous le nom de Stopira, a choisi de mettre un terme à une carrière internationale longue de 16 ans, ayant participé à trois phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations. La fédération cap-verdienne de football a rendu hommage à Stopira pour son dévouement et son amour du maillot national, soulignant son rôle clé au sein de l’équipe.

Un autre pilier de l’équipe, Elvis Macedo Monteiro, surnommé Babanco, troisième joueur le plus capé de l’histoire de la sélection avec 67 matchs internationaux, a également pris sa retraite. Ces départs marquent la fin d’une ère pour l’équipe cap-verdienne, mais ouvrent la voie à de nouveaux talents et à de nouveaux défis.

Dans la perspective du match crucial contre le Cameroun, l’équipe est déterminée à faire bonne figure. Ryan Mendes, autre vétéran âgé de 34 ans, fait partie des joueurs clés mobilisés pour cette rencontre. L’ailier expérimenté a exprimé son engagement à aider son pays à se qualifier pour sa première phase finale de Coupe du Monde. Avec lui, Tiago Correia, surnommé Bébé, qui s’est illustré lors de la dernière CAN en Côte d’Ivoire, apporte son dynamisme et son expérience au groupe.

À Yaoundé, les Requins Bleus vont s’entraîner sur le terrain annexe 1 du stade omnisports Ahmadou Ahidjo, se préparant intensément pour affronter les Lions Indomptables dans un match qui promet d’être relevé. Les supporters cap-verdiens et les observateurs attendent avec impatience cette confrontation qui pourrait marquer un tournant dans la course à la qualification pour la Coupe du Monde 2026.

Cette expédition vers Yaoundé est non seulement un voyage sportif, mais aussi un moment de transition pour l’équipe nationale cap-verdienne, qui cherche à consolider son rang parmi les grandes nations du football africain et mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi