Camerounactuel

CAN féminine 2022 : face au Togo, les Lionnes n’ont pas droit à l’erreur

Pour leur deuxième sortie, les Lionnes sont dans l’obligation de se défaire du bleu du groupe B, ce mercredi soir, afin de se relancer dans la compétition.

En clôture de la deuxième journée dans le groupe B, le Cameroun et le Togo ont rendez-vous ce soir au stade Mohammed V de Casablanca. Le coup d’envoi de la rencontre est prévu à 21h. Une rencontre déséquilibrée sur le papier si l’on se fie au pédigrée et au palmarès des deux équipes.

Le Cameroun, dans le dernier carré des neuf dernières éditions de la CAN féminine, fait face à l’un des rookies de la compétition, le Togo, sévèrement battu (4-1) dimanche dernier par la Tunisie. L’apprentissage de l’élite du football-féminin va se poursuivre face aux Lionnes indomptables.

Malgré la lourde défaite, la version féminine des Éperviers a de la puissance et de la vitesse devant avec l’attaquante Mafille Woedikou. Les filles dirigées par Kai Tomety devront toutefois parfaire leur coordination offensive pour pouvoir créer des problèmes aux Camerounaises. Il est aussi impératif pour elles de se faire plaisir et de se débarrasser du stress, un des principaux facteurs de la défaite d’il y a trois jours.

De son côté, le Cameroun devra faire preuve de respect face à un adversaire qui se sait en « danger ». Dans la préparation de ce match, le sélectionneur Gabriel Zabo Toze s’est référé à la double confrontation amicale contre le Sénégal du mois dernier et aux manquements observés face à la Zambie. Le Cameroun doit s’imposer et avec de la manière, si possible.

La différence de but pourrait avoir son importance au soir de la troisième journée du groupe B samedi prochain. Par conséquent, les Lionnes se doivent de faire preuve de lucidité et d’efficacité aux avant-postes. Le réveil de la capitaine Gabrielle Aboudi Onguene et de Ajara Nchout Njoya, jusqu’ici peu visibles dans leur zone d’abattage, est vivement attendu. Face à la Zambie, la domination camerounaise a manqué de folie.

Ce ne sont pas les éléments capables d’apporter ce punch qui manquent parmi les 26 joueuses présentes au Maroc. Attention tout de même : l’obsession des buts et de la victoire ne devrait pas entraîner la confusion entre la vitesse et la précipitation.

Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi