Camerounactuel

CAN 2021 : la Guinée Equatoriale fait chuter l’Algérie

Coup de tonnerre ce dimanche dans le ciel de Douala. Après une folle série de 35 matchs sans défaite, l’Algérie s’est fait surprendre par la Guinée Equatoriale (0-1) au Stade Japoma pour son deuxième match à la CAN 2021 ! Après le 0-0 initial contre la Sierra Leone, ce résultat met les Fennecs, derniers du groupe E, en grand danger avant la dernière journée jeudi contre la Côte d’Ivoire.

Après des premières minutes où ils se montraient très nerveux, à l’image des cartons jaunes pour Bounedjah et Bensebaini, les hommes de Djamel Belmadi entraient beaucoup mieux dans leur match que lors de leur première sortie et imposaient un pressing haut. Siafa procurait la première frayeur en obligeant M’Bolhi à la parade mais l’attaquant était finalement signalé hors-jeu à juste titre.

Cette action poussait les Algériens à réagir malgré une pelouse dans un état déplorable : Belaïli puis Bounedjah déclenchaient deux missiles dans la surface mais Owono réalisait un double arrêt exceptionnel pour sauver les meubles ! Dans la foulée, Bounedjah ouvrait le score à bout portant, mais son but était refusé en raison d’un hors-jeu préalable de Mahrez, coupable d’avoir fait un pas de trop.

Le but assassin d’Obiang

Les Fennecs se montraient un peu moins flamboyants ensuite et les deux dernières situations du premier acte étaient en faveur du Nzalang Nacional avec un coup franc puissant de Ganet sur lequel M’Bolhi plongeait bien puis un missile d’Iban Edu qui passait juste à côté.

Après un nouvel arrêt décisif de leur gardien au retour des vestiaires, les tenants du titre allaient mieux et le danger se rapprochait du but adverse, avec une tête de Belaïli et surtout une déviation aérienne de Bensebaini toutes deux dégagées en catastrophe.

Et pourtant, au moment où ils ne se montraient plus dangereux et semblaient au bord de la rupture, les Equato-Guinéens trouvaient la faille sur un corner dévié au premier poteau et repris victorieusement par Esteban Obiang, trop esseulé (0-1, 70e).

Dès lors, les Algériens se jetaient à l’assaut du but adverse mais, comme lors du premier match, on assistait à une incroyable série de ratés : à l’image du tir complétement manqué de Slimani, du but magnifique refusé pour hors-jeu à Belaïli et surtout de ce sauvetage d’Esteban Obiang qui dégageait un centre d’Atal en frôlant le CSC. Tous les tirs algériens étaient systématiquement contrés.

Après ces quelques minutes de folie, les Fennecs ne parvenaient même plus à sortir le ballon et souffraient durant les 5 minutes de temps additionnel. Il faudra montrer beaucoup plus face aux Ivoiriens pour éviter une déconvenue monumentale. De son côté, la Guinée Equatoriale peut croire en une inespérée qualification.

Le classement : Côte d’Ivoire 4 points, Guinée Equatoriale 3 points, Sierra Leone 2 pts, Algérie 1 pt.

Afrik Foot

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles