Camerounactuel

Cameroun : la Fécafoot engage une bataille contre la tricherie sur l’âge des joueurs

La commission d’éthique de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a annoncé samedi l’ouverture d’une procédure d’instruction visant des athlètes accusés de « faux dans les titres » (tricherie sur l’âge et/ou l’identité).

Les auditions, qui se dérouleront du 4 au 8 juillet et qui visent également des dirigeants des clubs employeurs, obligeront les personnes concernées à comparaître, faute de quoi la commission « en tirera toutes les conséquences de droit », selon une notification datée du 17 juin.

Selon le Code disciplinaire fédéral, tout joueur qui fraude ou tente de frauder sur son identité, la signature ou la photographie apposée sur la licence, sa date de naissance ou en matière de certificat médical sur les imprimés et cachets de la Fédération ou de l’autorité légale, est passible d’une suspension minimale de six à douze mois.

Bien que peu d’études aient été menées sur le phénomène, une campagne visant à déterminer l’âge osseux des jeunes joueurs, menée en mai 2012 par la commission médicale de la FECAFOOT, révèle que sur près de 3.700 athlètes examinés dans les régions du Centre, de l’Est, du Littoral et du Nord, seul 18% jouaient avec leur âge déclaré.

A la suite desdits résultats, le Comité exécutif avait annulé les championnats nationaux U-15 et U-17 pour la saison 2011/2012, et à compter de la saison 2012/2013, tout candidat à une licence fédérale de football jeune est obligé de présenter les résultats de radio du poignet gauche effectués à ses frais dans un cabinet médical agréé par la Fédération.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi