fbpx

Cameroun Actuel

Brenda Biya : « mon coming out est un message fort pour changer les lois sur l’homosexualité au Cameroun »

Brenda Biya

La fille du président camerounais de longue date, Brenda Biya, a confié au journal français Le Parisien que son coming out en juin dernier était un message fort adressé à son père, chef de l’État, pour changer les lois qui punissent l’homosexualité au Cameroun.

« Coming out est une opportunité pour envoyer un message fort », a-t-elle déclaré au journal français. Brenda Biya pense que se déclarer ouvertement lesbienne en tant qu’enfant d’un président dans un pays qui interdit l’homosexualité, aidera d’autres personnes à se sentir plus détendues et à subir moins de pression.

« J’ai eu mon premier coup de cœur pour une fille quand j’avais 16 ans », a-t-elle révélé, ajoutant qu’il était difficile pour elle de se déclarer et de dire à la fille qu’elle l’aimait à cause de la situation au Cameroun.

Brenda a déclaré qu’elle sortait avec sa petite amie brésilienne depuis huit mois avant de trouver le courage de « faire son coming out ». « Je n’ai informé personne, pas même elle, j’ai juste surpris tout le monde en publiant notre photo sur mon compte de réseau social », a-t-elle raconté.

Elle a révélé que son frère l’a appelée et était très en colère, et que ses parents voulaient qu’elle supprime les photos de son mur, mais elle a refusé.

Brenda Biya souhaite que le gouvernement dépénalise l’homosexualité au Cameroun, tout en ajoutant qu’elle sait que cela pourrait être difficile car même son père a rencontré les mêmes lois lorsqu’il a été élu président.

En se déclarant publiquement, Brenda Biya espère non seulement envoyer un message à son père, mais aussi encourager un changement de mentalité et de législation au Cameroun, en particulier pour les jeunes générations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi