fbpx

Cameroun Actuel

Bousculade au Lycée d’Etoug-Ebe : divergence de chiffres entre la CRTV et le Ministère de la Santé

Une bousculade survenue ce matin au Lycée bilingue d’Etoug-Ebe, dans l’arrondissement de Yaoundé 6, a semé la confusion quant au nombre de victimes. Les chiffres fournis par la CRTV (21 blessés) et le ministre de la Santé publique (106 blessés) divergent, créant ainsi une incertitude sur l’ampleur réelle de l’incident.

Selon le préfet du Mfoundi, Emmanuel Mariel Djikdent, 21 personnes ont été initialement recensées comme blessées sur le site de la bousculade. Cependant, le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda, a avancé un chiffre beaucoup plus élevé, affirmant que 106 blessés étaient actuellement pris en charge dans les hôpitaux, suivant les protocoles d’urgence sanitaires et que leur état était stable.

Cette divergence dans les chiffres soulève des interrogations quant à la méthodologie utilisée pour établir le bilan des victimes. La présence du préfet sur le terrain suggère une évaluation directe, tandis que le ministère de la Santé aurait pu contacter les différentes structures sanitaires concernées pour obtenir une vision plus globale de la situation.

Outre les victimes humaines, le bilan matériel de l’incident fait état de deux véhicules vandalisés. En tant que mesure conservatoire, les cours ont été suspendus pour la journée dans l’établissement.

Cet événement met en lumière l’importance de la coordination entre les autorités sur le terrain et les organismes de santé pour garantir des informations précises et fiables en cas d’incidents de cette nature. Une enquête approfondie pourrait être nécessaire pour clarifier ces divergences de chiffres et établir les faits de manière transparente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi