Camerounactuel

Assassinat de Martinez Zogo : pourquoi les chefs traditionnels de la Lékié se rétractent

C’est un revirement à 360 degrés ! Après avoir dénoncé le meurtre de Martinez Zogo qui selon eux implique les services de sécurité de l’Etat, les chefs traditionnels de la Lekié se sont fait taper sur les doigts pour leur « excès » de zèle. Dans un nouveau communiqué qu’ils ont signé, ces derniers présentent en litanie d’excuses.

Quatre jours avant la sortie des chefs traditionnels du département de la Lékié dont Martinez Zogo était originaire, le corps du chef de chaine d’Amplitude FM a été retrouvé en état de décomposition et présentant des signes de tortures.

« La violence des faits a suscité en nous une si forte émotion qu’elle nous a fait tenir des propos qui ont manifestement dépassé notre noble et authentique pensée. Notamment en ce qui concerne les accusations portées nos héroïques forces de sécurité et surtout notre très respectable chef de l’Etat dont la bonne disposition d’esprit, d’attachement et de bienveillance vis-à-vis de la Lékié sont incontestables et incomparables.

En effet, les chefs traditionnels de la Lekié avaient pris la décision de ne pas inhumer la dépouille de Martinez Zogo sur leur terre.  Ils avaient proposé au Président de la République, que ce soit fait dans son caveau familial à Mvoméka, puisque Zogo le défendait plus qu’un fils.

Avec le temps, nous avons pris conscience de nos dérives et de nos excès aussi, entendons présenter à son excellence Paul Biya, Président de la République, chef de l’Etat, nos plus profondes et ses sincères excuses pour les excès dont nous nous rendus coupables à son endroit« .

O Camer

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien