fbpx

Cameroun Actuel

Appliquer l'initiative "Enfants sans tabac" sans exception

L’Association suisse pour la prévention du tabagisme appelle les acteurs politiques à mettre en oeuvre sans tarder l’initiative « Enfants sans tabac » telle qu’elle a été adoptée par le peuple il y a plus de deux ans. Et de dénoncer la tactique dilatoire de l’industrie.

Dans un communiqué diffusé en marge de la Journée mondiale sans tabac de vendredi, l’Association suisse pour la prévention du tabagisme (at) met sur le compte du refus du Parlement de mettre en oeuvre l’initiative populaire une des causes de voir en Suisse « les jeunes à la merci de l’influence manipulatrice industrie du tabac et de la nicotine ». Elle dénonce le Parlement qui « affirme notamment sans aucune honte que la promotion et le parrainage des produits du tabac et de la nicotine ne sont pas de la publicité ».

at porte en revanche l’attention sur « le marketing perfide de l’industrie du tabac ciblant les jeunes. Des campagnes publicitaires dont l’envergure ne cesse de croître sur les réseaux sociaux et les plateformes de streaming attirent les mineurs vers les produits du tabac et de la nicotine, des produits qui comportent des risques importants pour leur santé et leur bien-être, écrit at dans son communiqué.

« Sans honte »

Or une majorité du Parlement estime « sans honte », selon at, que l’industrie du tabac a la capacité et la volonté de faire en sorte que sa publicité ne touche que les adultes. Elle prévoit dès lors que les opérations promotionnelles pour les produits du tabac et de la nicotine se déroulant dans la rue ou lors d’événements restent autorisées et le parrainage par l’industrie du tabac des événements accueillant un public mineur demeure maintenu.

Des enquêtes montrent que la consommation des nouveaux produits du tabac et de la nicotine augmente rapidement chez les jeunes: près d’un tiers des élèves des écoles secondaires et professionnelles consomment des produits à base de tabac et/ou de nicotine au moins une fois par semaine, selon une étude de 2023 de la ligue pulmonaire.

A l’occasion de la journée mondiale sans tabac, l’Association suisse pour la prévention du tabagisme (at) estime que les enfants et les adolescents suisses ont le droit d’être protégés contre la publicité pour des produits qui créent une dépendance, nuisent à la santé ou sont mortels.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi