fbpx

Cameroun Actuel

Affaire Martinez Zogo : le ministre de la Défense, Beti Assomo, en colère contre le patron du SED après la convocation de 3 journalistes

Rien ne va va plus entre le ministre de La Défense, Joseph Beti Assomo, et le patron du Secretariat d’Etat à La Défense, Galax Etoga. Dernière affaire en date : la convocation de trois journalistes au SED dans l’affaire Martinez Zogo. Il s’agit de Boney Philippe, directeur de la télévision Vision 4, Jean Bruno Tagne, patron de NAJA TV et Baloko Jeremy, directeur de publication du journal première heure.

Beti Assomo est très en colère et ne comprend pas l’entêtement de Galax Etoga à harceler les journalistes dans un contexte où l’affaire du journaliste assassiné Martinez Zogo n’est pas résolue.

Le ministre de La Défense voit dans la convocation des trois journalistes par le SED, un nouvel acte de défiance. Car, des instructions avaient été données à ses services de ne plus harceler les journalistes et de les laisser faire leur travail.

Beti Assomo qui était déjà intervenu il y a quelques jours pour ordonner la libération du journaliste Patrick Sapack détenue dans une gendarmerie, est d’autant plus en colère que c’est sur les réseaux sociaux qu’il découvre que le SED a de nouveau lancé la chasse aux journalistes.

Ce nouvel épisode qui oppose le MINDEF au SED est en réalité le prolongement d’un rapport de force engagé depuis plusieurs mois par le SED à l’encontre de son patron.

En effet, il y a quelques semaines, Galax Etoga décide de limoger le commandant de la brigade d’Ayos, village dont est originaire le ministre de La Défense. Beti Assomo n’avait même pas été informé. Quelques heures après, le ministre de La Défense rétablit dans ses fonctions le commandant de brigade par Message Porté.

Les proches du MINDEF ont aujourd’hui une certitude : « Galax Etoga ne travaille plus pour l’Etat mais exclusivement pour le compte du secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh ».

Boris Bertolt

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

1 réflexion sur “Affaire Martinez Zogo : le ministre de la Défense, Beti Assomo, en colère contre le patron du SED après la convocation de 3 journalistes”

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

%d blogueurs aiment cette page :