Camerounactuel

Affaire Equinoxe TV : Maurice Kamto vole au secours de Lebon Datchoua et Serge Alain Ottou

Maurice Kamto, président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun et candidat malheureux aux dernières élections présidentielles a dénoncé des « accusations fantaisistes du Minat » contre le journaliste camarade Lebon Datchoua, qui a déclaré que Paul Biya est une « malchance pour le Cameroun ».

Au Cameroun, l’affaire fait grand bruit et divise profondément l’opinion. Invité sur l’émission « Equinoxe Soir » du 3 novembre animé par le journaliste Serge Alain Ottou, le militant du MRC, a déclaré que le Chef de l’Etat Paul Biay est une « malchance pour le Cameroun ».

Dans la foulée, le ministre de l’administration territoriale a demandé au gouverneur du Littoral de saisir le Conseil national de la communication pour réclamer des sanctions contre ce militant du parti d’opposition et le journaliste d’Equinoxe qui l’a reçu sur son émission.

Face aux polémiques nées de cette affaire de malchance, le président du MRC, Maurice Kamto est sorti de son silence. Pour celui qui est présenté comme le principal opposant au régime de Paul Biya, le journaliste et son invité « font l’objet de basses manœuvres et de tentatives d’intimidation de la part du Ministre de l’Administration Territoriale».

Maurice Kamto dénonce «la malchance Paul Biya» et les abus contre le MRC et le groupe Equinoxe
Maurice Kamto lors d’un passage télé en Europe (c) Droits réservés

« Au regard des accusations fantaisistes qui inspirent la décision de ce ministre, et qui traduisent un acharnement grotesque contre les responsables du MRC et les journalistes d’Équinoxe, j’apporte mon soutien plein et entier à notre camarade Lebon DATCHOUA et l’assure que le parti se tiendra à ses côtés dans toute éventuelle procédure qui sera engagée contre lui pour cette histoire burlesque de MALCHANCE» , a écrit le candidat à la présidentielle de 2018 l’endroit du militant de son parti dans un communiqué et sur les réseaux sociaux.

« À monsieur Serge Alain OTTOU dont le professionnalisme devrait inspirer plus d’un journaliste dans notre pays et à la chaîne de tv Équinoxe, qui éclaire les Camerounais sur la réalité de leur pays et lutte au quotidien contre la pensée unique, je dis toute ma solidarité, celle du MRC et du Peuple du Changement, face à la dérive d’un membre du gouvernement zélé, ivre du pouvoir et aveuglé par la haine d’un parti et ses dirigeants» en signe de soutien à l’homme de média.

Avant Maurice Kamto, le Redhac de Maximilienne Ngo Mbe avait condamné les menaces et intimidations à l’encontre du journaliste et du militant du MRC, tout en appelant le gouvernement à « éviter toute ingérence vis-à-vis du Conseil National de Communication (CNC), organe de Régulation des médias, afin que ce dernier puisse accomplir sa mission conformément au décret présidentiel relatif à leur fonctions et nomination ».

Le Bled Parle

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi