fbpx

Cameroun Actuel

4 combattants séparatistes présumés rejoignent le centre de DDR

Le centre de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) de Bamenda, dans la région du Nord-Ouest, a enregistré quatre nouveaux détenus.

Le Général Grandpa d’Awing, dans la subdivision de Santa, ainsi que trois de ses aides connus sous le nom de Shankiki, Brainbox et Lastborn ont déposé leurs armes.

Selon leur chef, le général Grandpa, c’est une décision personnelle qu’il a prise et qui n’a été imposée par personne. Il admet avoir fait des erreurs et est prêt à les corriger :

« C’est une décision personnelle que j’ai prise, on dit que lorsqu’un enfant fait une erreur, il se retourne pour demander pardon. Je sais que j’ai blessé des gens dans le passé en me basant sur la colère – c’est la raison pour laquelle je suis revenu pour faire amende honorable. »

Les quatre, avant d’arriver au centre DDR ont déposé les armes auprès du commandant de la brigade Awing Gendermarie.

Le coordinateur du centre de DDR de Bamenda, Kum Henry Echu, a félicité les quatre anciens combattants séparatistes pour leur nouveau geste.

« Nous avons reçu trois proches collaborateurs du général Grandpa et plus tard dans la soirée, il a déposé les armes et s’est présenté aux autorités. Nous sommes très fiers de dire que c’est une grande réussite que les jeunes commencent à comprendre que le chef de l’État veut qu’ils déposent leurs armes et que rien ne leur arrivera. Tous ceux qui se trouvent au centre de DDR de Bamenda s’en sortent plutôt bien ».

Le dépôt des armes par ces combattants séparatistes intervient alors qu’une autre attaque a été annoncée le long de l’autoroute Kumba- Muyuka dans le village de Banga Bakundu de la région du Sud-Ouest le 17 février.

CNA

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Lire aussi

No Content Available