fbpx

Cameroun Actuel

Verdict crucial de la Cour Suprême au Sénégal : le destin d’Ousmane Sonko à l’épreuve

Ce jeudi, la scène politique sénégalaise se trouve suspendue à un verdict déterminant de la Cour suprême, dans le cadre de l’affaire de diffamation opposant le leader des Pastef, Ousmane Sonko, au ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang. Cette décision aura des implications cruciales sur la possible candidature d’Ousmane Sonko à l’élection présidentielle prévue à la fin de février 2024.

Ousmane Sonko, confronté à des tumultes juridiques, avait vu son parti dissous par les autorités en juillet dernier. Malgré cela, il a déposé son dossier de candidature au Conseil constitutionnel le 25 décembre. L’incertitude persiste quant à la légalité de sa candidature, et ce, malgré une récente décision du tribunal d’instance de Dakar ordonnant sa réinscription sur les listes électorales et confirmant ainsi son éligibilité.

L’été précédent, Ousmane Sonko avait été condamné à deux ans de prison ferme pour corruption de la jeunesse, le privant initialement de tout espoir de participer à la présidentielle. Cependant, le revirement de situation récent avait ravivé ses espoirs politiques.

Le nouvel obstacle sur le chemin d’Ousmane Sonko réside dans une condamnation en appel, en mai 2023, à six mois de prison avec sursis pour diffamation contre le ministre du Tourisme. Si cette condamnation persiste, elle entraînera la perte des droits civiques d’Ousmane Sonko, le disqualifiant ainsi de la course présidentielle.

Ce jeudi, la Cour suprême statuera sur le sort d’Ousmane Sonko à la suite d’un pourvoi en cassation introduit par ses avocats. Si l’acquittement est prononcé, le leader des Pastef pourra envisager sereinement sa participation à l’élection présidentielle. En revanche, en cas de confirmation de la condamnation, la formation politique devra se tourner vers Bassirou Diomaye Faye pour porter ses ambitions présidentielles.

Ainsi, le pays retient son souffle en attendant le dénouement de cette affaire qui non seulement impacte la carrière politique d’Ousmane Sonko mais pourrait également influencer le paysage politique sénégalais dans les mois à venir. La décision de la Cour suprême déterminera si le leader des Pastef peut concourir pour la plus haute fonction du pays ou s’il devra repenser son avenir politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi