Camerounactuel

Triste records : André Onana, premier Lion à être exclu d’une compétition en cours

À jamais premier. Après celui qu’il a obtenu lors de son premier match de Coupe du Monde contre la Suisse, André Onana est devenu officiellement ce mardi le premier joueur de la sélection nationale du Cameroun à être exclu lors d’une compétition en cours. Cela ne s’est jamais vu en Lions Indomptables.

En 1990, Joseph Antoine Bell avait évité de justesse cette lourde sanction. Pour avoir douté des chances de succès des Lions Indomptables, il avait été rétrogradé dans la hiérarchie des gardiens de but. C’est ainsi que Thomas Nkono avait pris la suite dans la foulée et conduit le Cameroun aux quarts de finale de Italia 1990.

Sous le magistère de Samuel Eto’o Fils comme président de la Fécafoot, il y a un précédent avec la sélection nationale U23. Lors du match aller comptant pour les qualifications à la CAN U23 en Angola, des joueurs ont été exclus pour s’être amusés avec un pistolet en plastique.

Ces exclusions prouvent comment la Fécafoot a de la difficulté à gérer ses hommes au caractère trempé. La gestion du cas André Onana en est la démonstration puisque le jouer semble ne pas savoir ce que l’on lui reproche.

En 2010, le président actuel de la Fécafoot, et le sélectionneur-manager actuel, Rigobert Song, ont, à eux deux, fait ridiculiser le Cameroun lors de la Coupe du Monde 2010. Entre contestation des choix des coachs, organisation des grèves à répétition, et guerre d’égo, aucune exclusion en cours de compétition n’est venue les accabler.

Camfoot.com est en mesure de vus confirmer que la raison de sa mise à l’écart est autre. Votre média enquête sur le sujet et espère aller au fond des choses très rapidement.

Ce n’est pas possible que ce soit uniquement une discussion sur la tactique qui ait conduit à l’exclusion du gardien international. Des discussions de ce genre se passent dans tous les vestiaires du monde. Samuel Eto’o Fils, expliquait dans une interview sur Canal +, comment au FC Barcelone, il avait contesté les décisions de Pep Guardiola sans que cela ne débouche sur une quelconque. C’est aux entraîneurs de mettre en place une tactique de match. Ils ont aussi la responsabilité de la faire comprendre et de convaincre les joueurs qui ont la maîtrise des tactiques modernes.

Camfoot

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi