fbpx

Cameroun Actuel

Tension à Bafoussam : un chef réclame 2 millions FCFA ou une parcelle de terrain avant l’inhumation d’un notable décédé

Bafoussam

La ville de Bafoussam est le théâtre d’une situation inhabituelle alors qu’une famille endeuillée se voit confrontée à des exigences financières inattendues après le décès d’un de ses notables, sa majesté Njitack Ngompe.

Suite au décès récent de cet éminent membre de la communauté, le chef local a imposé à la famille une condition préalable avant d’autoriser toute procédure funéraire. La famille du défunt doit fournir une somme de 2.000.000 FCFA ou une parcelle de terrain de son choix.

Face à cette demande, la famille, déjà éprouvée par la perte, a rapidement agi en vendant une parcelle de son terrain pour rassembler la somme requise par le chef. Cependant, contre toute attente, sa majesté Njitack a refusé les 2.000.000 FCFA, exigeant cette fois-ci une parcelle de terrain spécifique à sa convenance.

Cette situation a plongé la famille dans une impasse, retardant ainsi les rites funéraires et l’inhumation du notable décédé. Le deuil est actuellement interdit, créant une atmosphère de tension et d’incertitude au sein de la communauté de Bafoussam.

Les raisons précises derrière ces demandes inhabituelles du chef ne sont pas claires, mais la population locale espère une résolution rapide de ce différend pour permettre des adieux dignes au regretté notable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi