fbpx

Cameroun Actuel

Suspension du Congrès du PCRN à Maroua : une victoire pour Cabral Libii

Cabral Libii

Le tribunal de première instance de Maroua a décidé ce jeudi 23 mai de suspendre la tenue du Congrès du Parti Camerounais pour la Réconciliation nationale (PCRN) programmé par le co-fondateur Robert Kona les 25 et 26 mai à Maroua. Cette décision reste en vigueur jusqu’à l’issue de la procédure en cours au TPI de Kaélé.

Ce verdict représente une première victoire pour la branche dirigée par Cabral Libii et un sérieux désaveu pour Robert Kona, que le ministre de l’Administration territoriale (MINAT) considère comme le président légitime du PCRN. Depuis quelques années, Cabral Libii est à la tête du parti, mais Robert Kona, en tant que co-fondateur, tente de reprendre les rênes.

La suspension du Congrès par le tribunal marque une nouvelle étape dans le conflit interne qui divise le PCRN. Les partisans de Cabral Libii voient dans cette décision judiciaire un soutien à leur leadership et une validation de leur gestion du parti.

Robert Kona, quant à lui, continue de revendiquer la légitimité de son statut de président du PCRN, une position appuyée par le MINAT. Les prochains développements au TPI de Kaélé seront déterminants pour l’avenir du parti et pour le leadership de Cabral Libii.

La situation reste tendue au sein du PCRN, avec des implications potentielles pour l’ensemble de la scène politique camerounaise. Le dénouement de cette crise interne pourrait avoir des répercussions importantes sur les stratégies politiques et les alliances à venir.

Décision du tribunal de Maroua :

PCRN, Cameroun Actuel

PCRN, Cameroun Actuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi